Cotation du 04/08/2021 à 23h20 Apple -0,28% 146,950$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Apple : le début de la fin... ?

Apple : le début de la fin... ?
Apple : le début de la fin... ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple plongeait de 10% après bourse à Wall Street hier mercredi, sur les 460$. Le groupe californien de Cupertino, première capitalisation mondiale, devrait donc connaître ce jour une séance particulièrement difficile, après les dernières publications financières. A première vue, les résultats trimestriels du groupe à la pomme n'ont pourtant rien de honteux. Les revenus du premier trimestre fiscal 2013 ont augmenté ainsi de 18% à 54,5 milliards de dollars, contre un consensus de 54,7 milliards et un niveau de 46,3 Mds$ l'an dernier. Le bénéfice par action, à 13,81$, a assez largement dépassé un consensus de 13,47$. Le bénéfice net s'est établi à 13,1 Mds$, pratiquement stable en glissement annuel.

Mais les annonces de la veille ne sont pas parvenues à calmer les opérateurs, qui craignent une montée en puissance des concurrents et un tassement des marges d'Apple. Le taux de marge brute pour le trimestre a été de 38,6%, contre 44,7% un an auparavant. La marge brute du second trimestre fiscal est anticipée entre 37,5% et 38,5%... Les ventes internationales ont représenté 61% du total.

Pour le trimestre, les livraisons d'iPhones sont ressorties records à 47,8 millions d'unités, ce qui reflète une croissance de 29%. Néanmoins, l'ambitieux consensus des spécialistes était logé à 50 millions d'unités. Les ventes de l'iPad, à 22,9 millions d'unités, sont quant à elles presque "conformes" aux attentes des analystes, et se comparent aux 15,4 millions du 1er trimestre fiscal de l'an passé. Le groupe a écoulé 4,1 millions de Macs durant la période, contre 5,2 millions un an avant. Les ventes d'iPods sont ressorties à 12,7 millions, contre 15,4 millions un an plus tôt.

Parmi les points positifs, car il en reste de nombreux, le directeur financier Peter Oppenheimer a souligné qu'Apple avait plus que doublé ses ventes d'iPhones en Chine.

Pour le second trimestre fiscal 2013, période close en mars, les revenus sont attendus entre 41 et 43 milliards de dollars, contre un consensus plus proche de 45 Mds$. Il est cependant assez habituel qu'Apple fournisse une guidance inférieure aux attentes.

Tim Cook, le CEO du groupe, s'est exprimé également hier soir à propos des rumeurs relatives aux coupes supposées dans les commandes de composants ou équipements de l'iPhone... Les commentaires du dirigeant ont plutôt refroidi les observateurs. En effet, Cook n'a pas clairement démenti, préférant souligner que même si les rumeurs étaient vraies, elles ne constitueraient pas un indicateur de la performance globale de l'activité d'Apple. "Je soulignerais que même si une donnée particulière s'avérait factuelle, il serait impossible d'en interpréter l'effet sur notre activité", a glissé ainsi Cook, sans convaincre les marchés.

"Notre chaîne d'approvisionnement est très complexe... Il y a une longue liste de choses qui ferait que toute donnée ponctuelle ne serait pas un grand indicateur de ce qui se passe", a encore tenté Cook.

La question de l'usage de la trésorerie pléthorique d'Apple demeure par ailleurs posée. Le groupe a certes déclaré un dividende trimestriel de 2,65$ par titre ordinaire, payable le 14 février aux actionnaires en date du 11 février 2013. Ce geste peut sembler un peu court, si l'on considère qu'Apple disposait fin décembre de 137 milliards de dollars de cash, équivalents et placements de court et long terme.

Le "Daf" d'Apple a estimé hier soir que plus de 94 milliards de dollars de ce trésor de guerre étaient placés "offshore".

Enfin, sur la question récurrente de la supposée télévision d'Apple, ou du moins des projets éventuels du groupe sur le marché TV, Cook a seulement précisé hier que cela "restait une zone d'intense intérêt"... "Il y a beaucoup de choses que nous pourrions faire pour contribuer à cet espace", a affirmé un Cook évasif.

©2013-2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !