»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/03/2019 à 19h19 Apple +1,06% 188,090$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Apple flambe, dopé par les revenus de services

Apple flambe, dopé par les revenus de services
Apple flambe, dopé par les revenus de services
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple a encore de beaux restes ! Malgré les difficultés en Chine et le ralentissement de la demande frappant le produit phare du groupe, l'iPhone, le groupe californien à la pomme est parvenu à dépasser légèrement les attentes de marché pour son premier trimestre fiscal 2019, clos fin décembre. Le géant technologique de Cupertino a bénéficié de la fermeté des activités de services, aux marges copieuses. Les produits 'Wearables' ont également établi un record historique de revenus, tout comme les Macs.

Le titre grimpe de 5% à Wall Street ce jour sur les 162$. Sa capitalisation boursière, qui s'était effondrée en début d'année après l'avertissement sur les ventes, remonte à un peu plus de 760 milliards de dollars aujourd'hui. Rappelons qu'elle avait toutefois brièvement atteint les 1.100 milliards de dollars en fin d'année dernière, du jamais vu à Wall Street.

Trimestriels légèrement supérieurs aux attentes

Sur ce 1er trimestre fiscal clos le 29 décembre, les revenus totaux du groupe sont ressortis à 84,3 milliards de dollars, contre un consensus de 84 milliards. Cela représente un déclin de 5% en glissement annuel. Le bénéfice dilué par action s'est établi quant à lui en progression de 7,5% à 4,18$, contre 4,17$ de consensus de place. Rappelons qu'Apple avait très désagréablement surpris le 3 janvier par un rare avertissement sur les ventes. Le groupe s'est donc finalement conformé (de peu) à ses dernières estimations. Tim Cook, directeur général du groupe, évoquait alors un ralentissement de l'iPhone en Chine.

Les services en renfort

Pour le trimestre écoulé, les ventes de téléphones ont finalement représenté près de 52 milliards de dollars, en retrait de 15% en glissement annuel, la Chine étant effectivement la principale responsable de cette faiblesse. La division services (Apple Music, App Store...) a généré pour sa part 10,9 milliards de dollars de ventes, en croissance de 19% en glissement annuel, pour une marge brute de 62,8% en forte augmentation. La marge brute totale d'Apple s'est ainsi élevée à 38%, en modeste repli en comparaison de l'an dernier. Les revenus totaux des autres produits et services, hors iPhone, se sont appréciés de 19%, avec des records pour les Macs, les Wearables, et une croissance de 17% sur les iPads.

Prévisions prudentes

Apple vise maintenant, pour le second trimestre fiscal 2019, des revenus compris entre 55 et 59 milliards de dollars, à comparer à un consensus de 58,8 milliards. La marge brute trimestrielle est anticipée entre 37% et 38%. Les dépenses opérationnelles sont attendues entre 8,5 et 8,6 milliards de dollars. Le taux d'imposition est évalué enfin à 17% environ.

Écosystème gigantesque

"Même s'il était décevant de manquer nos prévisions de revenus, nous gérons Apple pour le long terme et les résultats de ce trimestre démontrent que la force sous-jacente de nos activités est profonde et large", a déclaré Tim Cook, DG d'Apple. "Notre parc installé d'appareils actifs a atteint le niveau record de 1,4 milliard au premier trimestre, en croissance dans chacun de nos secteurs géographiques. C'est un grand témoignage de la satisfaction et de la fidélité de nos clients. Cela a conduit notre activité Services à de nouveaux records grâce à notre vaste écosystème en pleine croissance".

Apple dénombre 360 millions d'abonnés à ses services et à des services de tiers, et vise les 500 millions d'ici la fin de l'année 2020. Le groupe compte donc également 1,4 milliard d'appareils actifs, une hausse de 100 millions sur un an - dont 900 millions d'iPhones.

Encore une montagne de cash

"Nous avons généré un très important cash-flow opérationnel de 26,7 milliards de dollars au cours du trimestre de décembre et établi un record de BPA de 4,18 dollars", a déclaré pour sa part Luca Maestri, directeur financier d'Apple. "Nous avons restitué plus de 13 milliards de dollars à nos investisseurs au cours du trimestre sous forme de dividendes et de rachats d'actions. Notre solde de trésorerie net s'élevait à 130 milliards de dollars à la fin du trimestre et nous continuons de viser une position neutre en trésorerie au fil du temps".

Le conseil d'administration d'Apple a déclaré un dividende en espèces de 0,73$ par action. Le dividende est payable le 14 février 2019 aux actionnaires inscrits aux registres à la clôture du 11 février 2019.

Optimisme (relatif) concernant la Chine

Tim Cook a déclaré enfin à Reuters qu'Apple réfléchissait à fixer ses prix en devises locales plutôt qu'en dollars. La pratique antérieure rendait les téléphones plus chers sur beaucoup de marchés. Cook, qui aurait de fréquents contacts avec le président américain Donald Trump, s'est dit aussi optimiste concernant l'issue des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. "Les choses semblent se présenter mieux en janvier qu'en décembre", a indiqué le patron d'Apple, qui a bon espoir que les deux pays s'accordent.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com