Cotation du 21/01/2022 à 20h56 Apple -1,28% 162,410$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Apple défie la gravité, un broker vise encore plus haut

Apple défie la gravité, un broker vise encore plus haut
Apple défie la gravité, un broker vise encore plus haut
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La mini-correction de la semaine dernière a été vite oubliée pour Apple, qui a terminé lundi soir sur un nouveau record absolu, confirmant une nouvelle fois sa place de première capitalisation boursière mondiale.

Le titre de la firme à la pomme a ainsi gagné 2,1% lundi à Wall Street, terminant à 165,32$, un nouveau sommet historique, qui confère au géant californien des smartphones une capitalisation de 2.710 milliards de dollars, creusant l'écart avec son rival Microsoft (2.450 Mds$).

Le dossier a notamment été soutenu par une note du courtier KeyBanc, qui a initié lundi le suivi de la valeur avec un conseil de "surpondérer" (acheter) et un objectif de cours ambitieux de 191$, soit un potentiel haussier supérieur à 15%.

En outre l'analyste de JP Morgan,Sam Chatterjee, a fait état d'un forte demande pour l'iPhone 13, affirmant que les délais d'attente se sont allongés pour tous les modèles de ce nouveau modèle lancé en septembre dernier. Dans une note à ses clients, l'analyste estime que ces délais (qui pourraient être interprétés comme un problème par d'autres) indiquent au contraire que "la demande reste saine et robuste, tandis que l'amélioration des chaînes d'approvisionnement permet de maintenir des délais raisonnables" malgré leur allongement de quelques jours.

Fin de la pénurie de composants courant 2022 ?

Par ailleurs, le site 'Electronic Times' a écrit que la firme à la pomme viserait la livraison de 170 millions d'unités d'iPhones au second semestre 2022 (exercice qui s'achèvera fin septembre 2022), en progression de 30% en glissement annuel. Sans citer de sources, Electronic Times rapporte qu'Apple viserait par ailleurs la livraisons de plus de 300 millions d'iPhones en 2022, et aurait communiqué ce nouvel objectif à des fournisseurs et assembleurs.

La hausse serait basée sur la perspective d'une résolution des pénuries de composants et sur la forte progression de la popularité de l'iPhone 13. L'article note également que Samsung Electronics avait auparavant relevé de 24% son objectif de ventes 2022 à 334 millions de smartphones.

La semaine dernière, Bloomberg écrivait qu'Apple avait prévenu ses fournisseurs d'un affaiblissement de la demande pour son iPhone 13 à court terme. Le journal 'Nikkei' écrivait de son côté qu'Apple aurait déjà réduit de 10 millions d'unités l'objectif de production annuelle de son dernier smartphone en raison de la pénurie de puces. Bloomberg, citant des personnes proches du dossier, précisait toutefois que le groupe à la pomme espérait combler ce retard en 2022 grâce à l'amélioration de l'approvisionnement.

Selon des analystes, la firme à la pomme apparaît comme une valeur-refuge dans le contexte actuel incertain, et paraît capable de résister à la crise sanitaire actuelle (voire d'en bénéficier) grâce à sa trésorerie pléthorique, et à ses belles perspectives de croissance de moyen terme, quels que soient les aléas à court terme.

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Apple

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités