Accueil
»
Bourse
»
Actions Amsterdam
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/03/2020 à 17h35 Aperam -3,29% 17,805€

Aperam flambe après une publication rassurante

Aperam flambe après une publication rassurante
Aperam flambe après une publication rassurante
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'annonce d'un bénéfice net divisé par deux en 2019 ne décourage pas les investisseurs du côté d'Aperam. Il faut dire que malgré un environnement très compliqué, le groupe sidérurgique a fait mieux que prévu au quatrième trimestre avec un Ebitda de 102 ME, contre 81,7 ME attendus par les analystes, pour des revenus de 1 MdE (-11%). La société vise un Ebitda ajusté au 1er trimestre 2020 comparable à lui du 4e trimestre.

En cohérence avec sa politique financière, Aperam a annoncé le maintien de son dividende de base à 1,75 euros par action (sous réserve de l'approbation à l'Assemblée Générale Annuelle) et un programme de rachat d'actions allant jusqu'à 100 millions d'euros.

Timoteo Di Maulo, CEO Aperam, a commenté: "Au quatrième trimestre 2019, Aperam a été confronté aux conditions de marché les plus difficiles depuis sa création. Cela est dû à une pression sur les prix sans précédent, combinée à une forte contraction des volumes due à la guerre commerciale, qui a entraîné des volumes d'importation extrêmement élevés. Cette situation a été amplifiée par la précarité des conditions économiques en Europe et au Brésil. Dans ce contexte, Aperam a réalisé un flux de trésorerie et des résultats solides qui démontrent la valeur du Leadership Journey et comment ce programme a transformé Aperam au cours des dernières années. Pour l'avenir, nous prévoyons que l'environnement économique restera très difficile et que la pression concurrentielle très forte se poursuivra en 2020".

Chez les analystes, cette publication est bien accueillie à l'image de Morgan Stanley ('pondération en ligne'), qui parle de résultats supérieurs à ses attentes, et souligne la robustesse des flux de trésorerie disponibles qui ont permis d'accélérer le désendettement et de réduire davantage la dette nette par rapport aux prévisions. Le broker parle d'une valorisation "raisonnable", d'un bilan solide et d'une bonne allocation de capital, mais souhaite voir des preuves d'une reprise de la demande.

Jefferies reste à l''achat' avec un objectif de 33 euros et le Credit Suisse maintient son opinion 'neutre' et sa cible de 27 euros.

Le titre s'envole de près de 9% à 29,4 euros en matinée.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !