Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/11/2020 à 17h35 Amundi -0,15% 67,950€
  • AMUN - FR0004125920
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Amundi : le Résultat Brut d'Exploitation atteint 588 ME au S1

Amundi : le Résultat Brut d'Exploitation atteint 588 ME au S1
Amundi : le Résultat Brut d'Exploitation atteint 588 ME au S1
Crédit photo © Amundi

(Boursier.com) — Les encours gérés par Amundi atteignent 1.592 MdsE au 30 juin, en progression de 7% sur un an et de 4,2% par rapport à fin mars 2020. Sur le trimestre, l'effet marché est positif de +64,9 MdsE et la collecte est quasi-stable (-0,8 MdE), marquée par un redressement des flux en actifs MLT.

L'environnement de marché du 1er semestre 2020 a été globalement défavorable à l'activité :

·Après un choc majeur en mars, lié à l'épidémie de Covid-19, les marchés Actions se sont partiellement redressés au deuxième trimestre 2020 grâce notamment aux interventions des banques centrales fin mars.
Néanmoins le niveau moyen des marchés actions au T2 2020 a été significativement inférieur aux T1 2020 et T2 2019 (d'environ -15%) mais aussi au T1 2018, lors de l'annonce du plan d'Amundi à 3 ans (d'environ -13%).

·Par ailleurs, le contexte exceptionnel lié à l'épidémie a entraîné une augmentation de l'aversion au risque de la part des épargnants et investisseurs. Le secteur européen de la gestion d'actifs est ainsi en décollecte de -69 MdsE à fin mai 20205 (dont -161 MdsE en actifs MLT).
·Face à cette crise d'une ampleur inédite, l'entreprise est restée opérationnelle à 100% dans toutes ses fonctions (gestion, risques, middle-office, commerciale). Le télétravail des collaborateurs puis le retour progressif à un fonctionnement normal de l'entreprise ont été mis en oeuvre avec le souci constant de respect des conditions sanitaires strictes afin de préserver la santé de ses collaborateurs.

Au 2e trimestre

Amundi affiche au 2e trimestre 2020 une activité résiliente avec une collecte nette totale quasiment à l'équilibre (-0,8 MdE), la bonne dynamique en produits MLT (+3,5 MdsE, en amélioration par rapport au T1 2020) compensant la décollecte en produits monétaires (-4,3 MdsE).

a) Une bonne dynamique en produits MLT (+2,9 MdsE) hors JVs

Malgré un environnement d'aversion au risque accrue, le segment Retail (collecte en actifs MLT de -1,7 MdE) affiche une bonne résistance, notamment dans les Réseaux France (+1,2 MdE) et les réseaux internationaux (collecte à l'équilibre). Dans le segment Distributeurs tiers, les sorties du trimestre sont concentrées au mois d'avril, et les flux sont redevenus positifs en juin.

Dans la clientèle institutionnelle, ce trimestre est marqué par une forte reprise de la collecte nette en actifs MLT, à +4,6 MdsE (vs -11,8 MdsE au T1 2020). L'activité est en particulier élevée en Epargne salariale et retraite, à +2,2 MdsE. Amundi y conserve son leadership avec une part de marché en France de 45,8%.

Cette dynamique d'activité est tirée par le succès des moteurs de croissance et de l'innovation produits :

La gestion passive, ETF et smart beta a connu un bon 2e trimestre avec +5,5 MdsE de collecte nette, portant les encours à 132 MdsE fin juin 2020. Avec une collecte de +1,7 MdE au T2 2020 en ETF, Amundi est le 3e collecteur en Europe. Au total les encours en ETF s'élèvent à 53 MdsE au 30 juin 2020 (4e rang en Europe). Le succès de Amundi Physical ETC Gold lancé en mai 2019 (plus de 3 MdsE d'encours) illustre la capacité à développer des produits en phase avec le marché.
La dynamique en Actifs réels et structurés se poursuit, avec +1,3 MdE de collecte nette au T2 2020 (portant les encours à plus de 85 MdE à fin juin 2020). L'immobilier affiche une collecte nette solide de +1,1 MdE (soit 40 MdsE d'encours à fin juin 2020).
A noter le lancement d'Amundi Energies Vertes, un nouveau support d'investissement (avec Crédit Agricole Assurances), permettant de participer au financement de la transition énergétique et accessible en Unité de Compte dans les contrats d'assurance vie.

b) Une activité robuste dans les JVs

Dans les JVs asiatiques, l'activité demeure élevée (+3,1 MdsE), portée notamment par l'Inde (où la collecte nette est toujours soutenue, à +5,8 MdsE), malgré la crise du Covid-19 ; la JV indienne SBI-FM est ainsi devenue No1 du marché indien.

Au 1er semestre

Au total, sur les 6 premiers mois de l'année, la dynamique est positive en actifs Moyen Long Terme (+6,2 MdsE), portée en particulier par la bonne résistance des réseaux en France (+3,3 MdsE) et par la poursuite du développement dans les JVs (+11,7 MdsE), notamment en Inde.
La décollecte sur les produits de trésorerie (-10,2 MdsE) s'explique par les sorties des clients Corporates affectés par la crise, concentrées sur les mois de mars à mai. Depuis juin, la collecte sur ces produits est redevenue positive.
Au total, la décollecte sur le semestre est limitée (-4 MdsE).

Les résultats d'Amundi sont maintenus à un haut niveau et confirment la solidité de son business-model. L'incidence de la baisse des marchés sur les revenus a été compensée par la réduction des charges d'exploitation, ce qui a permis de conserver un coefficient d'exploitation bas et une bonne profitabilité.

Au 2e trimestre

L'évolution des revenus nets totaux (625 ME contre 673 ME au T2 2019) s'explique principalement par le contexte de marché :

Les commissions nettes de gestion sont affectées par le niveau moyen des marchés (en baisse T2/T2) et par un effet de mix moins favorable.
Les commissions de surperformance sont maintenues à un bon niveau (34 ME).
Les résultats financiers atteignent 17 ME, grâce au redressement des marchés de fin mars à fin juin (valorisation mark to market du portefeuille de placements volontaires et de seed money).
Les charges d'exploitation sont en baisse sensible (318 ME soit -7,8% vs T2 2019), grâce au plein effet des synergies liées à l'acquisition de Pioneer, à l'ajustement des rémunérations variables en lien avec l'évolution des résultats, et à de moindres dépenses de voyages et publicité, compte tenu du contexte de Covid-19. Le ratio charges d'exploitation/encours moyens (hors JVs) demeure l'un des plus bas de l'industrie : 9,6 pb.

L'évolution des effectifs depuis fin juin 2019 illustre la capacité d'Amundi à maitriser ses coûts tout en maintenant les investissements au service du développement, qui sont financés par des efforts permanents de gains de productivité. Sur 12 mois, près de 80 collaborateurs ont ainsi été recrutés notamment en gestion passive/ETF, actifs réels, IT.

En conséquence le coefficient d'exploitation s'établit à 50,9%, en amélioration par rapport au T2 2019 (-0,3 pt) et au T1 2020 (-3,2 pts).

Compte tenu de la contribution (en hausse, à 15 ME) des sociétés mises en équivalence (Joint-Ventures asiatiques essentiellement), et de la charge d'impôt, le résultat net ajusté part du Groupe ressort au total à 233 ME (-9,5% vs T2 2019). Hors impact de la baisse des marchés, il se situe à un niveau comparable à celui du 2e trimestre 2019.

Au 1er semestre

Les revenus nets totaux atteignent 1.236 ME (-7,2%, en raison notamment du fort effet négatif de la baisse des marchés sur les résultats financiers). L'évolution des commissions nettes de gestion est liée à la baisse du niveau moyen des marchés Actions et à un mix produits moins favorable. La marge moyenne s'établit ainsi à 17,7 pts, contre 18,7 pts au S1 2019. Les commissions de surperformance sont en hausse (76 ME soit +27% vs S1 2019).

Grâce à des charges d'exploitation en baisse (-4,7%), le coefficient d'exploitation s'établit à 52,5%, et le Résultat Brut d'Exploitation atteint 588 ME.

Après contribution des sociétés mises en équivalence (Joint-Ventures asiatiques essentiellement), et à la charge d'impôt, le résultat net ajusté part du Groupe est maintenu à un bon niveau à 439 ME (-13,1% vs S1 2019). Cette baisse s'explique principalement par l'effet de la baisse des marchés sur les revenus.

Au 30 juin 2020, les capitaux propres tangibles d'Amundi s'élèvent à 2,7 MdsE, soit le même niveau qu'au 31 décembre 2019. Le ratio CET 1 atteint 17,8% au 30 juin 2020, après prise en compte de l'incidence de l'acquisition de Sabadell AM.

Par ailleurs, l'agence notation Fitch a confirmé en mai 2020 la notation A+ d'Amundi, la meilleure du secteur.

Au 30 juin 2020, Amundi gère 331 MdsE selon des critères ESG. Au 1er semestre 2020, la collecte ESG a été élevée (+6 MdsE), tirée par une forte demande de la part des investisseurs, principalement pour des solutions et produits liés à la transition climatique.

Augmentation de capital réservée aux salariés

Une augmentation de capital réservée aux salariés aura lieu au second semestre 2020. Cette opération, qui vient renforcer le sentiment d'appartenance des collaborateurs, sera réalisée dans le cadre des autorisations existantes votées par l'Assemblée générale de mai 2019.
L'incidence de cette opération sur le Bénéfice net par Action devrait être négligeable : le volume maximal de titres créés sera de 1 million de titres (soit 0,5% du capital et des droits de vote) et la décote proposée aux salariés sera de 30%.

Calendrier de communication financière

30 octobre 2020 : publication des résultats des 9 premiers mois 2020
10 février 2021 : publication des résultats annuels 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !