»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/03/2019 à 17h35 Amoeba -3,92% 2,450€
  • AMEBA - FR0011051598
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Amoéba s'envole, après une 'avancée majeure'

Amoéba s'envole, après une 'avancée majeure'
Amoéba s'envole, après une 'avancée majeure'
Crédit photo © Amoeba

(Boursier.com) — Amoéba s'enflamme de 26% à 2,56 euros ce mardi dans un volume épais de 2,4% du capital. La société a annoncé hier soir une avancée majeure sur la formulation de son amibe Willaertia magna C2c Maky, destinée à la protection des plantes. Portzamparc apprécie cette avancée, qui renvoie un bon signal concernant les possibilités de la substance active d'Amoéba. Néanmoins, il reste encore à démontrer dans des conditions réelles (en champs) l'efficacité de l'amibe contre le mildiou. Portzamparc affiche un conseil d'achat et un objectif de 7,50 euros.

Amoéba a effectué des tests en laboratoire et en serre pour démontrer l'efficacité de son amibe Willaertia magna C2c Maky contre le mildiou, champignon pathogène de la vigne, en utilisant plusieurs formulations d'amibes. En particulier, une formulation sèche, sous forme de poudre, composée d'amibes Willaertia magna C2c Maky lysées, c'est-à-dire mortes et en morceaux, a démontré un niveau d'efficacité comparable au produit chimique de référence et à l'amibe vivante.

La substance active ainsi obtenue sous forme de lysat d'amibes en poudre a montré qu'elle conservait son efficacité contre le mildiou et apportait de nombreux avantages, techniques et réglementaires. Amoéba cite notamment la durée de conservation (de plusieurs mois au lieu de quelques semaines), la réduction du volume de plusieurs m3 de liquide en quelques kilogrammes de poudre, l'envoi sans conditions particulières de transport de l'usine de Chassieu vers des destinations internationales comme l'Amérique du Nord, ainsi que le fait que la substance constituée uniquement de lysat d'amibe supprime tout questionnement sur un risque pour la santé humaine de l'amibe vivante Willaertia magna C2c Maky.

Amoéba poursuit la recherche et le développement de son application de biocontrôle en protection des plantes sur base de ce lysat d'amibes en poudre et envisage la soumission des dossiers de demande d'homologation en Europe et aux Etats-Unis au 1er trimestre 2020. Sous réserve d'approbation par les autorités compétentes des produits contenant la substance active d'Amoéba, la société pourrait voir les premières autorisations de commercialisation pour un usage contre le mildiou de la vigne aux Etats-Unis en 2022 et en Europe en 2025.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com