»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/03/2019 à 17h23 Amoeba -2,11% 2,550€
  • AMEBA - FR0011051598
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Amoeba : feu vert de l'AMF pour l'émission d'obligations convertibles

Amoeba : feu vert de l'AMF pour l'émission d'obligations convertibles
Amoeba : feu vert de l'AMF pour l'émission d'obligations convertibles

(Boursier.com) — Amoeba annonce dans le cadre de son financement par voie d'émission d'obligations convertibles en actions la mise à disposition de sa note d'opération visée par l'AMF et informe de l'état d'avancement des différentes applications et des prochaines échéances règlementaires.

Amoeba informe que l'Autorité des marchés financiers (AMF) a apposé son visa au prospectus mis à la disposition du public et relatif à l'émission de 312 obligations convertibles en action dans le cadre du programme de financement OCAPI.

La société rappelle que cette opération de financement sera soumise au vote des actionnaires lors de l'assemblée générale ordinaire et extraordinaire appelée à se réunir le 14 janvier 2019.

Parmi les informations contenues dans le Prospectus, les investisseurs sont invités à prendre attentivement en considération les facteurs de risques détaillés au sein du chapitre 4 du Document de Référence et au paragraphe 2 de la Note d'opération.

Par ailleurs, Amoéba informe dans sa note d'opération de l'état d'avancement des différentes applications et précise les prochaines échéances règlementaires, notamment :

En ce qui concerne l'application biocide :
- Aux Etats-Unis, la demande d'enregistrement de la substance active et du produit biocide est en cours de revue par l'agence américaine de protection de l'environnement (US EPA), dont la décision est attendue au cours du 1o trimestre 2019 sous réserve que l'EPA ne requiert pas des données ou un délai de revue additionnels. Une fois l'enregistrement du produit biocide obtenu au niveau fédéral, un enregistrement (notification et paiement de taxes) est requis par les réglementations locales de la plupart des Etats et nécessite un délai d'environ un à deux mois (exception faite de la Californie qui requière une évaluation du dossier complète d'environ 12 mois). Une fois l'enregistrement obtenu au niveau local, la commercialisation est possible dans l'Etat. Sous réserve d'une approbation au niveau fédéral au 1o trimestre 2019 et d'un enregistrement au niveau local au 2o trimestre 2019, la société pourrait débuter la commercialisation du produit biocide au 2o semestre 2019.

- Au Canada, la société entend soumettre à l'ARLA (Agence de Règlementation de la Lutte Antiparasitaire) un dossier de demande d'homologation du produit afin de commercialiser ce dernier au Canada. Le dossier d'homologation initialement prévu au second semestre 2018 devrait être soumis au cours du 1o trimestre 2019. La société estime que la commercialisation du Biomeba sur le territoire canadien pourrait être possible au 1er trimestre 2021.

- En Europe, la société rappelle que compte tenu des délais de traitement d'un nouveau dossier de soumission par l'Anses fixés au premier trimestre 2021, elle recherche un autre Etat Membre évaluateur qui pourrait initier l'évaluation de la substance active dans un délai plus court.

En ce qui concerne l'application biocontrôle phytosanitaire... Après avoir effectué des tests in vitro en 2017 et in planta (en serre) en 2018, la société se prépare à effectuer des tests en champs en 2019 pour valider l'utilisation potentielle de Willaertia magna C2c Maky en tant qu'agent de biocontrôle pour la prévention du mildiou sur la vigne. La société envisage de soumettre ses dossiers de demande d'autorisation de mise sur le marché en Europe et aux Etats Unis au cours de l'année 2020.
Sous réserve d'approbation par l'US EPA des produits contenant la substance active d'Amoéba, la Société pourrait voir les premières autorisations de commercialisation aux Etats-Unis en 2022, pour un usage contre le mildiou de la vigne.
Sous réserve d'approbation au niveau d'Etats-Membres des produits contenant la substance active d'Amoéba, la Société pourrait voir les premières autorisations de commercialisation dans des pays européens en S1-2025, pour un usage contre le mildiou de la vigne.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com