Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 21/09/2020 à 17h35 Amoeba -9,28% 1,780€
  • ALMIB - FR0011051598
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Amoéba : essai probant de la solution de biocontrôle contre le mildiou de la vigne

Amoéba : essai probant de la solution de biocontrôle contre le mildiou de la vigne
Amoéba : essai probant de la solution de biocontrôle contre le mildiou de la vigne
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Amoéba indique que les résultats de la seconde campagne d'essai au champ contre le mildiou de la vigne valident, pour la deuxième année consécutive, l'efficacité de sa solution de biocontrôle. Suite aux résultats très prometteurs obtenus en 2019 lors de la première campagne d'essai au champ contre le mildiou de la vigne, Amoéba vient en effet de clôturer sa seconde campagne d'essais en Europe.

Ces essais ont été réalisés pour le compte d'Amoéba par des prestataires accrédités, dans plusieurs pays européens (France : 14 essais / Italie : 3 essais / Allemagne : 1 essai) et selon les protocoles recommandés par l'OEPP. Ces essais ont été conduits soit en conditions naturelles, soit, le plus souvent, avec une contamination artificielle pour déclencher la maladie et un système de brumisation pour entretenir les conditions humides favorables au développement du mildiou, même pendant les périodes sèches. Les protocoles d'essais incluaient jusqu'à deux produits de référence (produits tiers ayant une autorisation de commercialisation) ainsi qu'un témoin non traité : la bouillie bordelaise (sulfate de cuivre) ; un produit de biocontrôle d'origine naturelle ; un témoin non traité permettait de mesurer l'intensité de la maladie en l'absence de protection.

En règle générale, l'efficacité des produits expérimentaux d'Amoéba sur les feuilles est, en moyenne, supérieure à celle de la référence de biocontrôle (produit homologué).

Concernant la protection des grappes, les résultats 2020 confirment les observations de 2019, avec une protection particulièrement remarquable pour un produit de biocontrôle (régulièrement au-delà de 50% d'efficacité (35-85%) même sous une pression exceptionnelle de maladie).

Des perspectives pour les producteurs en agriculture biologique

En conclusion, cette campagne d'essais 2020 s'est déroulée en conditions fréquemment difficiles, avec une pression de maladie intense en mai et juin, ce qui a permis de démontrer l'efficacité de la substance active. Les résultats de 2020 sont parfaitement cohérents avec ceux de 2019. Cette stabilité de performance entre 2 années très différentes est un point fort majeur pour un produit de protection des plantes en général, et pour un produit de biocontrôle en particulier, commente Amoéba.

Ces résultats permettent de connaître la dose optimale, et déjà d'approcher un positionnement du produit dans la saison. Il sera à privilégier en tout début de cycle, puis en période de post-floraison.

Les bons résultats des combinaisons avec une dose réduite de cuivre ouvrent des perspectives pour les producteurs en agriculture biologique notamment, particulièrement dans l'hypothèse où la ré-homologation du cuivre au niveau européen, prévue en 2026, se ferait avec une dose maximale autorisée réduite.

Ces résultats indiquent aussi que cette nouvelle substance active devrait permettre de réduire nettement, dans de nombreuses situations, l'usage des fongicides chimiques, tout en garantissant une bonne protection de la plante.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !