Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/02/2020 à 13h41 Amoeba +11,60% 1,116€
  • AMEBA - FR0011051598
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Amoeba : de nouveaux résultats scientifiques avec l'amibe Willaertia magna C2c Maky

Amoeba : de nouveaux résultats scientifiques avec l'amibe Willaertia magna C2c Maky
Amoeba : de nouveaux résultats scientifiques avec l'amibe Willaertia magna C2c Maky
Crédit photo © Amoeba

(Boursier.com) — Amoeba annonce la publication des résultats scientifiques réaffirmant l'effet direct de prédation et d'élimination des légionelles par l'amibe Willaertia magna C2c Maky. Ce travail, réalisé conjointement par l'Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection à Marseille et la société Amoéba à Chassieu, a été publié dans le numéro spécial "Legionella Contamination in Water Environment" de Pathogens, journal scientifique international à haut facteur d'impact et évalué par des pairs, qui traite de sujets relatifs à des agents pathogènes et à des interactions entre agents pathogènes et hôtes.

L'article rapporte l'efficacité de l'amibe Willaertia magna C2c Maky à ingérer et à éliminer plusieurs souches de Legionella pneumophila. Cette publication démontre que Willaertia magna C2c Maky possède un comportement inverse. Ses résultats confirment la capacité de Willaertia magna C2c Maky à ingérer et à éliminer les légionelles. En parallèle, cette étude corrobore l'effet multiplicateur des légionelles par Acanthamoeba castellanii et par une amibe de la même espèce que Willaertia magna C2c Maky, l'amibe Willaertia magna Z503.

Les auteurs de l'article se sont intéressés à 3 souches de Legionella pneumophila (Lens, Paris et Philadelphia) isolées lors d'épidémies majeures. Les tests ont confirmé le comportement unique de l'amibe Willaertia magna C2c Maky vis-à-vis d'agents pathogènes. Les résultats consolident l'effet déjà démontré dans un article scientifique 2009, à la base du brevet sur lequel a été développée la technologie biocide d'Amoéba. Ils remettent également en cause le supposé effet "Cheval de Troie" de Willaertia magna C2c Maky, effet connu pour d'autres amibes qui leur permet de sélectionner et d'amplifier des souches microbiennes. Ces résultats soutiennent que Willaertia magna C2c Maky est un candidat sûr et efficace pour le contrôle des légionelles dans les tours de refroidissement et également une solution alternative aux biocides chimiques. L'effet direct de prédation et d'élimination des légionelles par Willaertia magna C2c Maky est conforté par ces résultats. De plus, sachant que l'amibe Acanthamoeba castellanii est présente dans plus de 80% des tours aéroréfrigérantes, l'utilisation de Willaertia magna C2c Maky peut limiter cette population d'amibes néfastes par compétition, ce qui peut encore réduire le risque d'une prolifération des légionelles, explique Sandrine Demaneche, responsable scientifique chez Amoéba.

Amoéba rappelle que l'évaluation du dossier règlementaire de demande d'approbation de la substance active biocide Willaertia magna C2c Maky pour un usage en tours de refroidissement en Europe est en cours de revue par l'Etat Membre rapporteur, avec une fin d'évaluation prévue fin 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com