»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/12/2018 à 17h35 Altran Technologies -4,20% 6,960€
  • ALT - FR0000034639
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Altran pénalisé en bourse par les modalités de sa levée de fonds

Altran pénalisé en bourse par les modalités de sa levée de fonds
Altran pénalisé en bourse par les modalités de sa levée de fonds
Crédit photo © Société Altran REA

(Boursier.com) — L'accueil réservé à l'augmentation de capital d'Altran, prévue pour financer l'acquisition d'Aricent, est plus que tiède à la Bourse de Paris. Après avoir cédé plus de 3% hier, le titre perd encore 2,7% dans la matinée de la dernière séance de la semaine, à 11,74 euros. La société de conseil veut lever 750 millions d'euros en proposant des actions à 9,23 euros. Les titres émis représentent 46,2% du capital, si bien qu'il s'agit d'une levée de fonds majeure. Les fonds serviront à refinancer une partie de la dette souscrite dans le cadre du rachat, qui coûtera 2 milliards de dollars.

Un analyste recommande de ne pas souscrire

Invest Securities, qui était acheteur de la société de conseil avant l'annonce de l'augmentation de capital, recommande à ses clients de ne pas souscrire à la levée de fonds. Le bureau d'études nourrissait un sentiment mitigé au sujet de l'acquisition, qui est finalement passé en territoire négatif avec les informations communiquées hier et les modalités de l'augmentation de capital. Le spécialiste estime que la stratégie est cohérente mais qu'elle est qualitativement discutable et emporte des risques d'intégration importants. La séquence de bénéfice par action 2019-2020 est abaissée de 10%, ce qui amène une réduction de l'objectif de cours de 18 à 13 euros. Invest Securities a prévu de refaire le point en juin, après la réunion investisseurs prévue par Altran pour dévoiler ses nouvelles priorités stratégiques.

Globalement, les conditions de la levée de fonds sont un peu moins favorables que ce que prévoyaient les analystes, ce qui entraîne la création de davantage de titres, et un effet positif plus limité de la transaction sur les bénéfices par action. En outre, plusieurs bureaux d'études, comme Oddo BHF, notent que la visibilité sur la croissance organique d'Aricent reste faible.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com