Accueil
»
Bourse
»
Actions Amsterdam
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/11/2019 à 12h14 Altice +1,97% 5,284€

Altice s'envole de près de 25% !

Altice s'envole de près de 25% !
Altice s'envole de près de 25% !

(Boursier.com) — Dopé par le relèvement de ses objectifs annuels, Altice Europe flambe de près de 24% à 4,2 euros en matinée sur Euronext, signant sa plus forte hausse depuis la fin mars. L'opérateur télécoms prévoit désormais une hausse de 5 à 6% de ses revenus en France sur l'année, contre entre 3 et 5% précédemment, pour un Ebitda ajusté qui devrait se situer entre 4,1 et 4,2 milliards d'euros (vs entre 4,0 et 4,1 milliards d'euros).

La maison-mère de SFR a réalisé un deuxième trimestre explosif dans l'Hexagone avec un chiffre d'affaires de 2,58 milliards d'euros, en hausse de 4,0%, après un recul de 1,2% sur les trois premiers mois de l'année. À la faveur d'une politique tarifaire agressive, le groupe a gagné 105.000 dans le mobile et 31.000 dans le fixe ! Dans ces conditions, le résultat d'exploitation d'Altice France a accéléré sa progression, en hausse de 10,1% après +4,6% au premier trimestre.

Au global, Altice Europe, qui est aussi présent au Portugal, en Israël et au Portugal, a signé sur les trois mois clos fin juin un chiffre d'affaires de 3,6 milliards d'euros, en hausse de 3,3% à changes constants, pour un Ebitda ajusté de 1,43 milliard d'euros (+9,3%).

Alors que le groupe doit poursuivre ses cessions d'actifs pour réduire une dette nette qui atteignait encore 30,1 milliards d'euros fin juin, l'amélioration des performances opérationnelles conduit Patrick Drahi et son équipe à se montrer davantage exigeants dans les discussions avec de potentiels acheteurs. "Il n'y a aucune nécessité de réaliser des transactions qui seraient sous-optimales", a expliqué Dennis Okhuijsen, "conseiller" d'Altice Europe lors de la conférence téléphonique suivant la présentation des comptes, tout en assurant que la société demeurait concentrée sur les cessions à mener.

Pour Goldman Sachs, à l''achat', les principaux facteurs d'amélioration ont été le retour de la croissance dans le fixe en France et la progression des marges à mesure que la qualité de la composition du chiffre d'affaires augmente et que le taux de désabonnement diminue. Oddo BHF a, pour sa part, porté son objectif de 3 à 4 euros sur la valeur tout en restant à l''achat'. Enfin, le Credit Suisse reste "neutre" sur le dossier mais non sans avoir revu son cours cible de 2,90 à 3,30 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com