»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/03/2019 à 17h35 Alstom -0,53% 39,150€
  • ALO - FR0010220475
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Alstom / Siemens : Le Maire espère que la Commission ne commettra pas "d'erreur économique"

Alstom / Siemens : Le Maire espère que la Commission ne commettra pas "d'erreur économique"
Alstom / Siemens : Le Maire espère que la Commission ne commettra pas 'd'erreur économique'
Crédit photo © Alstom

(Boursier.com) — Alstom et Siemens ne devraient pas proposer de concessions supplémentaires pour obtenir l'aval de la Commission européenne concernant leur rapprochement dans le rail, a indiqué ce jour le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, à l'occasion des questions au gouvernement au Sénat. Selon ses propos, relayés notamment par Reuters, Le Maire estime que les deux champions européens du rail "ont fait d'ultimes concessions pour répondre aux demandes de la Commission européenne". Par conséquent, ils ne devraient pas consentir de concessions supplémentaires. "C'est maintenant à la Commission européenne de prendre ses responsabilités", a lancé Le Maire.

Le Maire défend le rapprochement des champions européens

"J'ai parfois l'impression que la Commission européenne, les responsables européens ne vivent pas dans le même monde que le nôtre et n'ont pas vu que depuis quinze ans un champion chinois de l'industrie ferroviaire avait émergé", s'est étonné Bruno Le Maire, rappelant la puissance de feu du colosse chinois CRRC Corporation Limited (China Railway Rolling Stock Corporation). "Il y a 26.000 kilomètres de ligne à grande vitesse et très grande vitesse en Chine, qui est un marché captif pour les Chinois, il y en a 9.000 en Europe", a résumé le ministre. "CRRC, c'est le double du chiffre d'affaires d'Alstom et de Siemens réunis", a ajouté Bruno Le Maire. "J'estime que si jamais la Commission européenne devait rendre une décision négative sur la création d'un champion industriel européen, d'un géant du ferroviaire pour résister à la concurrence chinoise et à la concurrence d'autres grandes nations du monde, elle ferait une erreur économique et une faute politique", a même asséné le ministre.

Ensemble (insuffisant ?) de remèdes

Le 12 décembre, Alstom et Siemens ont convenu de soumettre une proposition portant sur un ensemble de remèdes à la Commission européenne en réponse à la communication des griefs reçue le 29 octobre. "Depuis les parties ont eu un dialogue continu avec la Commission européenne, y compris sur certaines améliorations des remèdes afin de répondre aux préoccupations de la Commission européenne. Cet ensemble de remèdes constitue la proposition des parties en vue de prendre en compte les préoccupations de la Commission tout en préservant les fondamentaux économiques et industriels de la transaction", avait détaillé Alstom le 17 janvier, lors de la publication de ses chiffres à neuf mois.

Proposition jugée adéquate par Alstom

Les remèdes proposés par Alstom et Siemens portent principalement sur des activités de signalisation ainsi que des produits de matériels roulants et représentent environ 4% du chiffre d'affaires de l'entité combinée. Les parties estiment que cette proposition de remèdes "est appropriée et adéquate". "Toutefois, il n'y a pas de certitude que le contenu de cette proposition sera suffisant pour répondre aux préoccupations de la Commission", nuançait Alstom il y a quelques jours.

Une décision de la Commission est attendue d'ici le 18 février 2019. L'opération est soumise à l'autorisation des autorités de la concurrence compétentes et sa finalisation est attendue au premier semestre 2019.

Hier, la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager avait déclaré qu'à ce stade, tout groupe désirant remédier à des inquiétudes devrait être 'très direct' dans ses propositions.

Le titre Alstom clôturait ce soir en retrait de 1,7% à 34,59 euros dans un volume représentant 0,4% du tour de table.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com