»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/01/2019 à 17h37 Alstom -1,60% 34,450€
  • ALO - FR0010220475
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Alstom : "le droit de la concurrence européen est obsolète" estime Bruno Le Maire

Alstom : "le droit de la concurrence européen est obsolète" estime Bruno Le Maire
Alstom : 'le droit de la concurrence européen est obsolète' estime Bruno Le Maire
Crédit photo © Alstom

(Boursier.com) — Interrogé sur Europe 1, Bruno Le Maire a expliqué que la Commission européenne commettrait une grosse erreur économique et même une "faute politique" si elle venait à contrarier le rapprochement entre Siemens et Alstom dans le domaine des trains à grande vitesse en Europe.
La Commission, qui doit rendre un avis sur ce projet de fusion au plus tard le 18 février, craint que ce mariage, annoncé mi-2017, entame la concurrence pour la fourniture de plusieurs types de trains et de systèmes de signalisation.

"Si jamais la Commission européenne devait donner une décision défavorable à cette fusion, elle le ferait pour de mauvaises raisons", a expliqué le ministre de l'Economie et des Finances, au Grand Rendez-vous d'Europe 1, CNews et 'les Echos'. "Ce ne serait pas simplement une erreur économique, ce serait une faute politique parce que ça affaiblirait toute l'industrie européenne face à la Chine", a-t-il ajouté... "Cela enverrait le signal, face à une Chine conquérante qui a des moyens qui sont aujourd'hui considérables, que l'Europe se divise et se désarme".

Bruno Le Maire souhaite que cette fusion aille à son terme pour permettre de faire face au géant Chinois CRRC, qui a remporté dernièrement presque tous les appels d'offres aux Etats-Unis : "CRRC fait 230 trains à grande ou très grande vitesse par an, Alstom et Siemens, 35... Le chiffre d'affaires d'Alstom et de Siemens ensemble, c'est la moitié du chiffre d'affaires de CRRC... Qu'est-ce qu'on attend pour se réveiller ?"

Très remonté Bruno Le Maire a conclu : "Le droit de la concurrence européen est obsolète, c'est un droit de la concurrence qui a été créé au XXe siècle, qui fait face à l'émergence de géants industriels du XXIe siècle et qui ne permet pas à l'Europe de créer ses propres champions industriels".
Plusieurs sources ont indiqué fin 2018 que les deux groupes proposaient de vendre l'une de leurs technologies de train à grande vitesse afin de répondre aux inquiétudes des autorités européennes en matière de concurrence...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com