Cotation du 18/05/2022 à 17h37 Alstom +2,05% 23,930€

Alstom : énorme volatilité après les résultats

Alstom : énorme volatilité après les résultats
Alstom : énorme volatilité après les résultats
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Volatilité rarement vue sur un titre du CAC40 ce mercredi. En hausse de plus de 9% en début de séance, Alstom plonge désormais de 9,6% à 20,8 euros. Si les opérateurs ont dans un premier temps salué la publication du groupe ferroviaire, marquée par des indicateurs supérieurs aux attentes des analystes, le retour à un free cash-flow positif au second semestre, un carnet de commandes record et le maintien des objectifs de moyen terme, certains investisseurs continuent à redouter un appel au marché alors que d'autres remettent en question la 'qualité' du free cash-flow.

Concernant le premier point, Henri Poupart-Lafarge, le patron d'Alstom a indiqué lors de la conférence de présentation des résultats que "rien n'indique qu'une augmentation de capital soit nécessaire à ce stade". Mais certains observateurs ont jugé cette réponse pas assez catégorique.

Sur le second point, le dirigeant a affirmé : "il pourrait y avoir une certaine volatilité dans notre trésorerie et nous ne voulons pas donner d'indications pour chaque trimestre ou semestre". Redburn ('achat') explique ainsi que lors du 'call' la direction du fabricant de matériel roulant a continuellement fait référence à la progression sur un an du FCF et a sans doute aggravé les choses en refusant de discuter de l'évolution des flux de trésorerie disponibles entre le premier et le second semestre, notamment l'augmentation du FCF de 800 millions d'euros provenant des dettes commerciales et d'autres dettes ainsi que le recours accru à l'affacturage et des acomptes plus élevés.

"Cependant, la bonne nouvelle est qu'Alstom est désormais une action 'sans émission de droits, sans dégradation du compte de résultat pour la première fois en 18 mois", ajoute le broker, notant également que la demande continue d'être bonne et qu'Alstom ne voit pas les investissements ferroviaires dans le monde ralentir avec les récentes 'turbulences macro'.

Kepler Cheuvreux ('achat') indique de son côté à 'Bloomberg' qu'il existe une "opinion fortement partagée" au sein du marché sur les perspectives à moyen terme d'Alstom et sa capacité à la fois à générer des liquidités et à renforcer la structure du capital. Il ajoute que lors du 'call', les investisseurs se sont concentrés sur la manière dont le flux de trésorerie positif a été atteint et ont semblé conclure que c'était un "low-quality beat". Il met également en avant l'incapacité de la direction à offrir des orientations claires sur l'évolution du FCF pour 2022-2023.

Avant l'ouverture, Oddo BHF ('surperformer') affirmait que la seule déception de cette publication résidait dans le peu de détails fournis par le groupe pour l'année en cours. Il indique uniquement viser une croissance du chiffre d'affaires, une amélioration de la marge d'EBITA ajusté et un FCF positif.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Alstom

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités