»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/12/2018 à 16h41 Alphabet Class A -0,32% 1 048,38$
  • GOOGL - US02079K3059
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Alphabet (Google) va écoper d'une amende record de la CE

Alphabet (Google) va écoper d'une amende record de la CE
Alphabet (Google) va écoper d'une amende record de la CE
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alphabet va détrôner Google! La Commission européenne va infliger à la mi-journée une amende record de 4,3 milliards d'euros au géant américain pour abus de position dominante avec son système d'exploitation mobile Android. Bloomberg, qui cite une personne proche du gendarme européen, précise que le directeur général de Google, Sundar Pichai, a échangé mardi soir avec la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, au sujet de cette sanction. Une mesure habituelle pour alerter les entreprises d'une pénalité imminente.

Google déjà lourdement sanctionné il y a un an

Cette sanction va intervenir un peu plus d'un an après que la CE eut déjà imposé à Google, filiale d'Alphabet, une amende record de 2,42 milliards d'euros pour abus de position dominante concernant son comparateur de prix.

Une longue enquête

Les responsables de l'UE enquêtent depuis plusieurs années sur les contrats liant Google aux fabricants de Smartphones. Dans sa communication des griefs, envoyée en avril 2016, la CE rapprochait à la firme américaine que "Google Search soit préinstallé et paramétré comme service de recherche par défaut, ou exclusif, sur la grande majorité des appareils sous Android vendus en Europe, avoir empêché des moteurs de recherche rivaux d'accéder au marché par l'intermédiaire de navigateurs mobiles et de systèmes d'exploitation concurrents, et léser les consommateurs en bridant la concurrence et en limitant l'innovation dans le secteur plus large de l'internet mobile".

Et ce n'est pas terminé!

Cette seconde énorme amende ne mettra pas fin aux déboires de Google avec le gendarme européen de la concurrence puisque la CE lui a également adressé, il y a deux ans, une communication des griefs portant sur ses pratiques publicitaires (AdSense). Des pratiques qui auraient permis à Google "de protéger sa position dominante dans le domaine de la publicité contextuelle en ligne et d'empêcher ses concurrents existants et potentiels, y compris les autres fournisseurs de services de recherche et plateformes de publicité en ligne, d'accéder à ce secteur commercialement important et de s'y développer". Dans cette troisième affaire, Google risque également une amende pouvant atteindre jusqu'à 10% de son chiffre d'affaires.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com