»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/08/2018 à 23h20 Alphabet Class A -0,66% 1 224,06$
  • GOOGL - US02079K3059
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Alphabet (Google) écope d'une amende record de 4,3 MdsE... et fait appel!

Alphabet (Google) écope d'une amende record de 4,3 MdsE... et fait appel!
Alphabet (Google) écope d'une amende record de 4,3 MdsE... et fait appel!
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est officiel! La Commission européenne vient d'infliger une amende record de 4,34 milliards d'euros à Alphabet pour pratiques illégales concernant les appareils mobiles Android en vue de renforcer la position dominante de son moteur de recherche. Un montant qui tient compte de la durée et de la gravité de l'infraction.

A l'issue de son enquête, la Commission a conclu que Google occupe une position dominante sur les marchés des services de recherche générale sur l'internet, des systèmes d'exploitation mobiles intelligents sous licence et des boutiques d'applications en ligne pour le système d'exploitation mobile Android.

Google fait appel

Quelques minutes après cette annonce, la firme californienne vient d'indiquer qu'elle va faire appel de cette décision. "Android a créé plus de choix pour tout le monde, pas moins", affirme un porte-parole de l'entreprise. "Un écosystème dynamique, une innovation rapide et des prix plus bas sont les caractéristiques classiques d'une concurrence vigoureuse. Nous allons faire appel de la décision de la Commission".

3 pratiques illégales

Si une position dominante sur le marché n'est en soi pas illégale au regard des règles de l'UE en matière de pratiques anticoncurrentielles, il incombe néanmoins tout particulièrement aux entreprises dominantes de veiller à ne pas abuser de leur pouvoir de marché en restreignant la concurrence, que ce soit sur le marché où elles détiennent une position dominante ou sur des marchés distincts. Or, selon la CE, Google s'est livré à trois types distincts de pratiques, qui avaient toutes pour objectif de consolider sa position dominante sur le marché de la recherche générale sur internet: vente liée illégale des applications de recherche et de navigation de Google (Google Play Store, l'application Google Search et le navigateur Google Chrome), paiements illégaux subordonnés à la pré-installation exclusive de Google Search, et obstruction illégale au développement et à la distribution de systèmes d'exploitation Android concurrents

90 jours pour mettre fin à ces pratiques

Google doit maintenant mettre effectivement fin à ces pratiques dans les 90 jours, sous peine de se voir infliger des astreintes allant jusqu'à 5 % du chiffre d'affaires journalier moyen mondial d'Alphabet, souligne le régulateur.

Google déjà lourdement sanctionné il y a un an

Cette sanction intervient un peu plus d'un an après que la CE eut déjà imposé à Google, filiale d'Alphabet, une amende record de 2,42 milliards d'euros pour abus de position dominante concernant son comparateur de prix.

Et ce n'est pas terminé!

Cette seconde énorme amende ne mettra pas fin aux déboires de Google avec le gendarme européen de la concurrence puisque la CE lui a également adressé, il y a deux ans, une communication des griefs portant sur ses pratiques publicitaires (AdSense). Des pratiques qui auraient permis à Google "de protéger sa position dominante dans le domaine de la publicité contextuelle en ligne et d'empêcher ses concurrents existants et potentiels, y compris les autres fournisseurs de services de recherche et plateformes de publicité en ligne, d'accéder à ce secteur commercialement important et de s'y développer". Dans cette troisième affaire, Google risque également une amende pouvant atteindre jusqu'à 10% de son chiffre d'affaires.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com