Cotation du 27/09/2021 à 17h35 Albioma (ex-Sechilienne-Sidec) -0,66% 36,100€

Albioma : L'EBITDA progresse de 13%, à 206,4 millions d'euros

Albioma : L'EBITDA progresse de 13%, à 206,4 millions d'euros
Albioma : L'EBITDA progresse de 13%, à 206,4 millions d'euros
Crédit photo © Albioma

(Boursier.com) — Le Conseil d'Administration d'Albioma, réuni le 4 mars 2021 sous la présidence de Frédéric Moyne, a arrêté les comptes consolidés du Groupe pour l'exercice 2020. Le chiffre d'affaires s'établit à 506,7 millions d'euros, stable par rapport à l'exercice précédent. Hors effet prix des combustibles (-13 millions d'euros) et l'effet change lié à la dégradation du réal brésilien (-7,1 millions d'euros), il est en progression de 4%.

L'EBITDA de l'exercice progresse de 13%, à 206,4 millions d'euros grâce à :
la bonne performance opérationnelle des centrales sur l'ensemble des zones malgré la pandémie de COVID-19,
l'effet année pleine des derniers avenants en lien avec les investissements de mise aux normes IED des installations thermiques en Outre-mer,
la conversion à la biomasse de la tranche 3 d'Albioma Le Moule (ALM 3), depuis novembre dernier,
l'augmentation du prix de vente moyen au Brésil du fait de l'entrée en vigueur de nouveaux contrats.
Le résultat net part du Groupe (RNPG) est en hausse de 25%, à 55,3 millions d'euros.

Émission du premier "Sustainability-Linked Euro PP" pour un montant de 100 millions d'euros à 7 et 8 ans

Le 7 décembre 2020, Albioma a réussi l'émission de son premier Sustainability-Linked Euro PP, d'un montant significatif de 100 millions d'euros. Ce placement privé est composé de deux tranches à respectivement 7 et 8 ans, souscrites par des investisseurs institutionnels de premier plan. Les fonds levés ont été utilisés pour refinancer l'Euro PP existant et serviront pour les besoins de financement généraux du Groupe à moyen terme, afin d'accompagner Albioma dans la réalisation de son programme d'investissement. Ce financement, excédant de 20 millions d'euros le précédent Euro PP mis en place par le Groupe en 2014 et qui arrivait à échéance le 8 décembre 2020, témoigne de la dynamique de croissance dans laquelle s'inscrit l'entreprise et de la solidité de ses fondamentaux.

Avec la mise en place de ce financement, Albioma renforce son engagement en faveur de la transition énergétique, qui constitue l'un des piliers essentiels de sa stratégie de développement. Ainsi, Albioma s'engage dans le cadre de son financement à atteindre les cibles suivantes d'évolution de son mix énergétique (pour les sociétés consolidées en intégration globale) grâce à la conversion de l'ensemble des centrales historiques du Groupe dans les DOM au 100% biomasse (abandon total du charbon), dont le mouvement est entamé depuis 2018, et au développement de nouveaux projets ENR, notamment dans le solaire et la géothermie :
plus de 80% d'ENR en 2023, conformément à ses annonces précédentes ;
plus de 90% d'ENR en 2025.
Le Groupe a pour ambition d'atteindre d'ici 2030 une part d'énergie renouvelable de son mix entre 95% et 100%.

En fonction de l'atteinte ou non des objectifs définis, un mécanisme d'ajustement de la marge (bonus/malus) pouvant s'élever jusqu'à 25 points de base fera varier le taux d'intérêt applicable aux obligations.

La dette financière brute consolidée hors IFRS16 est en baisse en lien avec les remboursements des emprunts relatifs aux projets mis en service (IED, nouvelles centrales photovoltaïques). Elle s'élève à 901 millions d'euros à fin 2020, contre 938 millions d'euros à la fin de l'exercice 2019. La dette projet est de 789 millions d'euros (contre 834 millions d'euros à fin 2019). Le ratio dette nette/EBITDA 12 mois glissants s'améliore à 3,8x au 31 décembre 2020 (comparé à 4,3x au 31 décembre 2019).

La trésorerie du Groupe, incluant les dépôts de garantie, s'élève à 129 millions d'euros au 31 décembre 2020 contre 165 millions d'euros au 31 décembre 2019. La dette financière nette consolidée est de 772 millions d'euros (contre 773 millions d'euros à fin 2019).
Malgré le contexte économique dégradé, le Groupe n'a pas eu besoin de solliciter d'aides d'État mises en place pour soutenir les entreprises en difficulté, ni de tirer sur ses lignes de crédit court terme. Le Groupe conserve des moyens adaptés à la poursuite de son développement.

Dividendes

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale des actionnaires la distribution d'un dividende de 0,80 euro par action, en hausse de 14% par rapport à 2019, avec option pour le paiement de 50% en actions nouvelles. Cette proposition s'inscrit dans le cadre d'une politique de croissance du dividende avec un objectif de distribution de l'ordre de 50% du résultat net part du Groupe hors exceptionnels.

Objectifs 2021

Pour 2021, le Groupe annonce des objectifs d'EBITDA de 206 à 216 millions d'euros et de résultat net part du Groupe de 53 à 59 millions d'euros (y compris l'acquisition de la centrale de géothermie de Gümü?köy en Turquie et hors effets éventuels liés à la Loi de finances 2021).

Perspectives

Le Groupe envisage d'engager entre 600 et 800 millions d'euros d'investissements sur la période 2021-2025 en conservant une structure financière solide.

Frédéric Moyne, Président-Directeur Général d'Albioma, a commenté : "Nous affichons pour l'exercice 2020 des résultats très solides, avec un EBITDA en croissance de 13% et un RNPG en forte hausse de 25%. Ces résultats sont le fruit du travail des équipes d'Albioma que je tiens particulièrement à remercier et à féliciter pour leur engagement durant toute la crise sanitaire. Malgré un contexte difficile, nous avons également finalisé sur l'exercice le chantier de conversion à la biomasse de notre centrale ALM3 en Guadeloupe, et mis en service dans les délais notre quatrième centrale bagasse au Brésil. Enfin, nous avons signé de nombreux projets en ligne avec notre stratégie qui contribueront significativement à la croissance des années prochaines : conversion et prolongation du contrat de la centrale de Bois-Rouge (abandon total du charbon) à La Réunion, gain de 40 MWc de solaire, entrée dans la géothermie.
Toutes ces actions nous rendent confiants dans notre capacité à atteindre les nouveaux objectifs que le Groupe se fixe pour 2025 et 2030 : respectivement plus de 90% et près de 100% de renouvelable dans notre mix énergétique".

Prochain rendez-vous : chiffre d'affaires du premier trimestre de l'exercice 2021, le 21 avril 2021 (après bourse).

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !