Cotation du 04/10/2022 à 17h37 Airbus Group (ex-EADS) +6,15% 94,700€

Airbus s'engage à augmenter le retour aux actionnaires

Airbus s'engage à augmenter le retour aux actionnaires
Airbus s'engage à augmenter le retour aux actionnaires
Crédit photo © Airbus

(Boursier.com) — Airbus grimpe de 3% à 95 euros en matinée alors que le géant de l'aéronautique organise une journée investisseurs à Toulouse. Le groupe laisse tout d'abord une fois de plus entendre qu'il pourrait lancer une version agrandie de son A220 tout en précisant qu'il ne prendrait pas de décision hâtive. Une version allongée de l'appareil fera sens, mais "nous ne voulons pas avoir raison trop tôt", a ainsi déclaré Guillaume Faury, le directeur général de l'avionneur européen.

Alors que plus de 223 appareils sont déjà en service, Airbus réaffirme viser le point d'équilibre pour son programme A220 (hérité de Bombardier) d'ici 2025. L'A350 atteindra lui bientôt un point d'équilibre à un rythme de production moins élevé que prévu initialement, selon le dirigeant.

Airbus profite également de cette présentation pour réitérer son objectif de 700 livraisons cette année. Le géant de l'aéronautique retrouvera ses niveaux de livraison de 2019 en 2024 mais avec une plus forte proportion d'A220 et une plus faible proportion de gros porteurs, selon Dominik Asam, directeur financier d'Airbus.

Du côté de la production, Airbus continue de viser une production de 75 appareils monocouloirs par mois à l'horizon 2025, après avoir repoussé fin juillet à début 2024 un objectif intermédiaire de 65 avions initialement fixé à l'été 2023. Le management espère arriver à un niveau de production d'un millier d'appareils par an d'ici le milieu de la décennie.

Concernant les investisseurs, Dominik Asam indique s'engager à augmenter le retour aux actionnaires tandis que la société vise à verser des dividendes dans la partie supérieure de sa fourchette cible. "Une fois que nous aurons atteint l'objectif de trésorerie nette de 10 milliards d'euros, en supposant qu'il n'y ait pas d'opérations de fusion et acquisition importantes, nous discuterons d'autres moyens de retourner de l'argent ", souligne Dominik Asam, tout en précisant que le dividende restera le moyen privilégié de retour de cash à l'avenir. "Un rachat d'actions fait partie des instruments à disposition, mais nous n'y sommes pas encore".

©2022

A lire aussi sur Airbus Group (ex-EADS)

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !