Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/11/2020 à 11h58 Airbus Group (ex-EADS) -1,67% 91,940€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus : restructuration en vue, des licenciements envisagés ?

Airbus : restructuration en vue, des licenciements envisagés ?
Airbus : restructuration en vue, des licenciements envisagés ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Face à la chute du marché aérien provoquée par la crise du Covid-19, Airbus réfléchirait à une restructuration qui pourrait impliquer des licenciements "importants", bien qu'aucune décision définitive n'ait encore été prise à ce sujet, selon des sources proches du secteur citées mercredi soir par l'agence 'Reuters'.

De son côté, le quotidien britannique 'The Telegraph', citant des sources non identifiées, a affirmé mercredi sur son site internet que l'avionneur européen s'apprêtait à supprimer "plus de 10.000 emplois" sur ses quelque 136.000 salariés dans le monde (dont 54.000 en France). Le groupe pourrait aller jusqu'à supprimer 10% de ses effectifs, soit plus de 13.000 postes, selon le quotidien britannique.

Le constructeur européen d'avions n'a pas fait de commentaires sur ces informations mercredi soir. Rappelons que la direction est tenue par le droit français d'informer au préalable les organisations syndicales représentatives en cas de décisions concernant l'emploi. L'avionneur européen pourrait informer les syndicats de ses propositions vers la fin du mois, selon des sources citées par 'Reuters'.

De l'autre côté de l'Atlantique, Boeing, le grand rival américain d'Airbus, a de son côté informé fin avril son personnel d'un projet de supprimer 10% de ses effectifs. Le groupe emploie plus de 150.000 salariés dans le monde.

Des réunions prévues jeudi avec les cadres et les syndicats

Jusqu'à présent, Airbus a déclaré qu'aucune décision importante ne serait prise avant l'été, mais la crise du transport aérien s'est encore accentuée ces dernières semaines et les appels à l'aide des compagnies et des fournisseurs se multiplient.

Le président exécutif d'Airbus, Guillaume Faury, devrait faire un point sur la situation ce jeudi avec les cadres dirigeants du groupe, selon 'Reuters'. Guillaume Faury a prévenu le mois dernier son personnel que la chute de la demande d'avions mettait en péril la survie même de l'entreprise et qu'il fallait agir rapidement pour y faire face. Selon des sources syndicales, une réunion est également prévue jeudi pour discuter des mécanismes de chômage partiel déjà annoncés.

Au premier trimestre, Airbus a accusé une perte nette de 481 millions d'euros contre un bénéfice de 40 millions un an plus tôt. En avril, les livraisons du groupe ont chuté de 80% à 14 appareils seulement, en raison des mesures de confinement anti-Covid-19, qui ont paralysé l'industrie. Le constructeur aéronautique a recensé seulement 9 commandes d'avions en avril, de la part du loueur aéronautique irlandais Avolon. Depuis le début de l'année, Airbus a ainsi livré 136 appareils, contre 232 sur la même période en 2019. Airbus a tout de même 299 commandes nettes sur la période allant de janvier à avril.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !