Cotation du 30/11/2021 à 17h35 Airbus Group (ex-EADS) -0,97% 98,720€

Airbus livre le 2e module du vaisseau spatial Orion de la NASA

Airbus livre le 2e module du vaisseau spatial Orion de la NASA
Airbus livre le 2e module du vaisseau spatial Orion de la NASA
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Airbus livre le 2e module de service européen (ESM-2) pour le vaisseau spatial Orion de la NASA. Ce module a été construit par Airbus pour le vaisseau spatial Orion de la NASA. Il sera livré depuis le site Airbus de Brême, en Allemagne. Un avion-cargo Antonov transportera l'ESM-2 au Centre spatial Kennedy de la NASA en Floride, aux Etats-Unis.

L'Agence Spatiale Européenne (ESA) a sélectionné Airbus comme maître d'oeuvre pour le développement et la fabrication de 6 ESM, et le premier va bientôt être lancé dans le cadre de la mission Artemis I de la NASA.

L'ESM est un élément clé d'Orion, le vaisseau spatial de nouvelle génération qui transportera des astronautes au-delà de l'orbite terrestre pour la première fois depuis la fin du programme Apollo dans les années 1970. Le module assurera la propulsion, l'alimentation électrique et le contrôle thermique du vaisseau et approvisionnera les astronautes en eau et en oxygène. L'ESM est installé sous le module d'équipage, formant ainsi à eux deux le vaisseau Orion.

"La livraison du deuxième module de service européen pour le vaisseau spatial Orion de la NASA marque une nouvelle étape importante pour le retour des astronautes sur la Lune. En travaillant main dans la main avec nos clients, l'ESA et la NASA, et notre partenaire industriel, Lockheed Martin Space, le programme avance à grands pas et nous sommes prêts à relever le défi du retour sur la surface lunaire en 2024", indique Andreas Hammer, responsable de l'exploration spatiale chez Airbus.

L'ESM-2 a fait l'objet d'un processus de validation complet avant d'être prêt au départ, y compris des essais de cardan du moteur principal du vaisseau (qui pivote d'un côté à l'autre pour les manoeuvres et le contrôle de la direction pendant le vol spatial). Ce moteur est un moteur remis à neuf de la navette spatiale Atlantis. Une fois sa traversée de l'Atlantique effectuée, ESM-2 sera couplé avec le module d'équipage d'Orion, et subira des tests draconiens avant son intégration avec le lanceur, une étape qui prendra près de 2 ans.

Le lancement du premier vaisseau spatial Orion sur la nouvelle fusée Space Launch System de la NASA se fera sans équipage et emmènera le vaisseau spatial à plus de 64.000 kilomètres au-delà de la Lune afin de démontrer ses capacités. Le premier vol habité est Artemis-II, constitué de l'ESM-2.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !