»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/11/2018 à 17h36 Airbus Group (ex-EADS) -1,62% 91,070€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus : le "palace volant" A380 attendra

Airbus : le "palace volant" A380 attendra
Airbus : le 'palace volant' A380 attendra
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — En décembre, Airbus avait annoncé l'annulation de commandes portant sur sept A380. Pour six d'entre eux, pas de surprise puisque l'avionneur avait annoncé plus tôt dans l'année la résiliation du contrat avec la compagnie japonaise Skymark, qui n'avait pas respecté ses engagements en matière de garanties financières (et qui a tout récemment été placée en faillite). Pour le septième appareil, peu d'informations avaient filtré. Nous avions estimé initialement qu'il pouvait s'agir d'une commande Air France, puisque la compagnie hexagonale n'avait pas caché sa volonté de revoir son calendrier de livraisons, mais il n'en est rien.

Il s'agit en fait, apprend-on ce matin de l'Agence Bloomberg, de l'A380 commandé par le prince Alwaleed Bin Talal, qui voulait en faire le plus gros jet d'affaires du monde. La commande initiale, portant sur l'un des premiers A380 produits et utilisé pour des tests, avait été passée en 2007 mais le richissime saoudien avait ensuite cédé ses droits à un acquéreur tenu secret autour de la fin de l'année 2012. Depuis, l'appareil est conservé à Toulouse et attend d'être réintroduit dans le circuit commercial, comme les deux premiers A380 construits pour Skymark.

Airbus propose tous ses appareils en version "ACJ", c'est-à-dire aménagés comme des jets d'affaires.

©2015-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com