Cotation du 16/05/2022 à 17h36 Airbus Group (ex-EADS) -0,49% 105,840€

Airbus : le marché applaudit

Airbus : le marché applaudit
Airbus : le marché applaudit
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Porté par un excellent début d'exercice, Airbus s'adjuge 7,8% à 110,7 euros à l'ouverture de la place parisienne. Outre des comptes supérieurs aux attentes du marché au premier trimestre, le géant de l'aéronautique bénéficie de l'annonce de l'augmentation de la cadence de production de la famille A320 à 75 exemplaires par mois en 2025, contre un taux actuel de 50 et 65 visés en 2023. "Nous avons une demande très forte et nous avons donc évalué la capacité de la chaîne d'approvisionnement à continuer de croître au-delà de 65", a déclaré à 'Bloomberg TV' le directeur général d'Airbus, Guillaume Faury. "La chaîne d'approvisionnement est capable de faire cela, nous avons la demande pour cela et nous avons donc décidé d'y aller". Airbus continue par ailleurs à anticiper une hausse de la production de son A350 d'environ cinq unités par mois à environ six au début de l'année prochaine.

Airbus a réitéré sa prévision de livraison d'au moins 720 avions de ligne cette année, alors même que la guerre en Ukraine et les blocages liés au Covid en Chine rendent la construction et l'exploitation d'avions plus difficiles. Le management a également confirmé viser un Ebit ajusté de 5,5 MdsE et un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et financements-clients de 3,5 MdsE.

Sur les trois premiers mois de l'année, le groupe toulousain a réalisé un Ebit ajusté consolidé de 1,263 MdE pour un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 15% à 12 milliards d'euros, reflétant essentiellement la hausse des livraisons d'avions commerciaux et un mix favorable. Airbus a livré un total de 142 avions commerciaux sur la période (125 avions au 1er trimestre 2021), dont 11 A220, 109 avions de la Famille A320, 6 A330 et 16 A350.

Airbus a affiché un "solide" début d'année avec un Ebit ajusté "significativement" au-dessus du consensus, dit Bernstein. Pour Jefferies ('achat'), bien que dopé par des éléments ponctuels, l'Ebit ajusté est solide. Net de ces éléments, il ressort toujours supérieur d'environ 20% au consensus. Le FCF est également "robuste" pour un 1er trimestre à, 213 millions d'euros, contre un consensus de 124 ME. La montée en cadence de la production de l'A320 représente également "une amélioration significative" des perspectives du groupe. Citi ('acheter') parle également de très bons résultats alors que les prévisions 2022 sont confirmées. Mais pour la banque, la "grande nouvelle" est l'officialisation des plans d'augmentation de la production de la famille A320 à 75 unités par mois en 2025 : cela ajoute environ 20 euros par action à la juste valeur par rapport au taux de 65.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Airbus Group (ex-EADS)

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités