Cotation du 22/10/2021 à 17h36 Airbus Group (ex-EADS) -1,44% 109,780€

Airbus : le bras robotique européen est prêt pour l'ISS

Airbus : le bras robotique européen est prêt pour l'ISS
Airbus : le bras robotique européen est prêt pour l'ISS
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les ingénieurs spatiaux d'Airbus ont terminé l'intégration du bras robotique européen (ERA) de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) avec le module de laboratoire polyvalent russe (MLM), qui est désormais prêt pour son vol vers la Station Spatiale Internationale (ISS). Avec ce module, appelé "Nauka", l'ERA et ses deux stations de contrôle seront lancés du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, à bord d'une fusée Proton.

Après un voyage d'une semaine, le bras robotique européen arrivera à l'ISS, où il sera utilisé pour le segment russe de la station spatiale. D'une longueur totale de 11,3m, le bras robotique intelligent symétrique et à deux mains peut se déplacer le long de l'ISS, d'une main à l'autre, d'un point fixe à un autre. Les 7 articulations robustes et précises d'ERA, les membres légers et l'ordinateur de contrôle situé au milieu du bras confèrent au bras robotique sa polyvalence.

Les astronautes et cosmonautes peuvent contrôler le bras robotique européen en temps réel ou le préprogrammer depuis l'intérieur ou l'extérieur de l'ISS, pour lui faire déplacer des charges utiles, inspecter la station spatiale à l'aide de ses caméras infrarouges et soutenir les opérations à l'extérieur de l'ISS.

Depuis son extrémité, le robot fournit de l'électricité, une base de données, une ligne vidéo et une machine d'entraînement rotative. En y connectant un outil, ERA peut être équipé pour l'une des nombreuses tâches qu'il effectuera automatiquement ou de façon semi-automatique. ERA est de construction légère mais, grâce aux conditions d'apesanteur de l'espace, il peut déplacer des masses très importantes : de 3.000 kg en routine jusqu'à 8.000 kg en mode lent. Le bras du robot fonctionne avec une précision de 5 mm.

ERA a été développé pour l'ESA par un consortium européen, dirigé par Airbus Defence and Space aux Pays-Bas. Airbus a conçu le bras et ses fonctions logicielles, géré le développement des sous-systèmes dans toute l'Europe et intégré et testé le système. Au cours des derniers mois, Airbus a intégré l'ERA sur le MLM, en collaboration avec l'ESA et les partenaires russes RSC/Energia.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !