Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/04/2021 à 10h40 Airbus Group (ex-EADS) -0,69% 99,530€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus et l'ESA ont signé un accord de services pour 2 missions vers la plateforme Bartolomeo

Airbus et l'ESA ont signé un accord de services pour 2 missions vers la plateforme Bartolomeo
Airbus et l'ESA ont signé un accord de services pour 2 missions vers la plateforme Bartolomeo
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'Agence Spatiale Européenne (ESA) et Airbus ont signé un accord de services pour 2 missions de charge utile indépendantes, qui seront lancées, respectivement en 2022 et 2024, vers la plateforme de charge utile Bartolomeo de  la Station spatiale internationale (ISS).
 
La première mission est la charge utile d'exobiologie de l'ESA (EXPO). Cette installation transporte un ensemble d'expériences sur les rayonnements visant à mieux comprendre l'évolution des molécules organiques et des organismes dans l'espace. Grâce à un emplacement orienté vers le Zénith, l'installation reliera deux modules scientifiques à Bartolomeo. Ces modules accueilleront tout le nécessaire pour les expériences, y compris les récipients d'échantillons scientifiques, les systèmes de fluides et les capteurs liés aux différentes expériences appelées Exocube, IceCold et OREOcube. Au terme de la mission de trois ans, les échantillons seront ramenés sur Terre pour y être étudiés et analysés en détail.
 
La deuxième charge utile est la plate-forme d'expérimentation SESAME (Euro Material Ageing), développée par l'Agence spatiale française (CNES). Cette mission étudiera le vieillissement de certains nouveaux matériaux dans l'espace et utilisera également l'option de retour de charge utile de Bartolomeo. Après une année d'exposition dans l'espace, les expériences seront ramenées sur Terre, ce qui permettra aux scientifiques d'étudier les échantillons de manière approfondie et de comprendre pleinement les effets de l'environnement spatial sur les matériaux.
 
Ces contrats de services, d'un montant de 6,5 millions d'euros, sont les premiers à intégrer le nouvel accord-cadre que l'ESA et Airbus ont mis en place et qui prédéfinit les conditions commerciales générales des missions de charge utile de l'ESA sur Bartolomeo.

Rappelons que Bartolomeo est un investissement d'Airbus dans l'infrastructure de l'ISS, qui permet d'accueillir jusqu'à 12 charges utiles externes dans l'environnement spatial, offrant ainsi des possibilités uniques de missions de démonstration et de vérification en orbite. Il est exploité dans le cadre d'un partenariat entre Airbus, l'ESA, la NASA et le laboratoire national de l'ISS. Bartolomeo est adapté à de nombreux types de missions, notamment l'observation de la Terre, la recherche sur l'environnement et le climat, la robotique, les sciences des matériaux et l'astrophysique. Il offre des capacités d'hébergement de charges utiles très prisées par les clients et les chercheurs pour tester les technologies spatiales, vérifier une nouvelle approche commerciale de l'espace, mener des expériences scientifiques en microgravité ou développer la fabrication dans l'espace. L'espace réservé à la charge utile offre des créneaux pour une large gamme de masse de charge utile, de 5 à 450 kg. Dans le cadre d'une évolution de la plate-forme, Airbus fournira un réseau optique d'envoi de données entre un à deux téraoctets par jour. Les charges utiles peuvent être préparées et opérationnelles dans un délai d'un an et demi après la signature du contrat.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !