Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/11/2020 à 17h39 Airbus Group (ex-EADS) +1,69% 90,140€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus : Delta Air Lines a trouvé la parade pour éviter de payer des droits de douanes supplémentaires

Airbus : Delta Air Lines a trouvé la parade pour éviter de payer des droits de douanes supplémentaires
Airbus : Delta Air Lines a trouvé la parade pour éviter de payer des droits de douanes supplémentaires
Crédit photo © Airbus

(Boursier.com) — A chaque problème une solution. Afin d'éviter de payer les dernière surtaxes douanières mises en place par l'administration Trump sur les avions importés de l'Union européenne, Delta Air Lines a trouvé la parade. La compagnie américaine, qui a pris livraison de sept Airbus depuis l'entrée en vigueur de la réglementation en octobre 2019, a initialement basé les appareils en question à l'étranger. Comme l'explique 'Bloomberg', cette décision, associée à la définition des nouveaux avions dans les règles tarifaires, a permis d'éviter que les appareils ne soient considérés comme des importations, même si certains d'entre eux entrent régulièrement aux États-Unis.

Cette stratégie aurait permis au partenaire d'Air France KLM d'économiser jusqu'à 270 millions de dollars sur la base du prix catalogue des avions, souligne l'agence. Dans la réalité, ce montant est sans doute beaucoup moins important dans la mesure où les transporteurs négocient des rabais importants lors de commande d'avions. Alors que le secteur aérien est confronté à la plus grande crise de son histoire dans un contexte d'effondrement de la demande causé par la pandémie de coronavirus, ces économies sont toutefois loin d'être négligeables.

"Nous avons pris la décision de ne pas importer de nouveaux avions d'Europe tant que ces tarifs sont en vigueur", a déclaré Delta à l'agence. "Nous avons plutôt choisi d'utiliser les nouveaux avions exclusivement pour le service international, qui ne nécessite pas d'importation".

L'administration Trump avait imposé l'an passé des droits de douane sur 7,5 milliards de dollars d'importations annuelles en provenance de l'Union européenne après que l'Organisation mondiale du commerce eut statué en faveur des États-Unis dans l'affaire des subventions accordées à Airbus.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !