Cotation du 20/05/2022 à 17h36 Airbus Group (ex-EADS) +0,49% 106,920€

Airbus : de solides résultats au 1er trimestre assortis d'une position forte de trésorerie

Airbus : de solides résultats au 1er trimestre assortis d'une position forte de trésorerie
Airbus : de solides résultats au 1er trimestre assortis d'une position forte de trésorerie
Crédit photo © H. Goussé / Airbus

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires consolidé d'Airbus progresse de +15% au 1er trimestre pour atteindre 12 milliards d'euros (10,46 MdsE au 1er trimestre 2021), reflétant essentiellement la hausse des livraisons d'avions commerciaux et un mix favorable.

Airbus a livré un total de 142 avions commerciaux (125 avions au 1er trimestre 2021), dont 11 A220, 109 avions de la Famille A320, 6 A330 et 16 A350. Les résultats financiers reflètent les livraisons de 140 avions commerciaux, après déduction de deux avions précédemment comptabilisés comme vendus en décembre 2021, dont le transfert n'a pas pu être effectué en raison des sanctions internationales.

L'Ebit ajusté consolidé -une mesure alternative de la performance et un indicateur clé révélant la marge commerciale sous-jacente en excluant les charges ou bénéfices significatifs induits par les variations des provisions pour les programmes, les restructurations, les effets de change ou encore les plus-values/pertes issues des cessions et acquisitions d'activités- a augmenté à 1,263 MdE (694 ME au1er trimestre 2021). Il reflète notamment l'attention portée à la compétitivité et à la réduction des coûts. Un montant de -0,2 MdE lié à l'impact des sanctions internationales contre la Russie a été comptabilisé au 1er trimestre 2022.

L'Ebit (reporté) consolidé s'établit à 1,429 MdE (462 ME au 1er trimestre 2021). Il inclut des ajustements totalisant 166 ME net.

Le résultat financier est de 166 ME (59 ME au 1er trimestre 2021). Il reflète principalement l'impact positif net induit par la réévaluation de certains investissements de capitaux, en partie compensé par la réévaluation de certains investissements financiers ainsi que l'impact de -76 ME lié aux intérêts nets.

Le résultat net consolidé s'établit à 1,219 MdE (362 ME au 1er trimestre 2021), soit un bénéfice par action (BPA) consolidé (reporté) de 1,55 euro (0,46 euro au 1er trimestre 2021).

Situation financière

Le flux de trésorerie disponible consolidé avant fusions et acquisitions et financements-clients est de 213 ME (1,202 MdE au 1er trimestre 2022).

Le flux de trésorerie disponible consolidé s'établit à 161 ME (1,164 MdE au 1er trimestre 2021). La trésorerie brute s'élevait à 22,8 MdsE au 31 mars 2022 (22,7 MdsE à fin 2021). La trésorerie nette consolidée est à 7,7 MdsE (7,7 MdsE à fin 2021).

La position de trésorerie de l'entreprise reste forte à 28,8 MdsE, fin mars 2022.

Perspectives

Les prévisions publiées en février 2022 demeurent inchangées.

Pour établir ses perspectives pour l'exercice 2022, l'entreprise table sur l'absence de nouvelles perturbations de l'économie mondiale, du trafic aérien, des opérations intérieures de l'entreprise, ainsi que de sa capacité à livrer des produits et services. Ces perspectives 2022 sont établies avant fusions et acquisitions.

Sur cette base, les objectifs que l'entreprise souhaite atteindre seront autour de : 720 livraisons d'avions commerciaux ; un Ebit ajusté de 5,5 MdsE ; un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et financements-clients à 3,5 MdsE.

Le Département d'Etat des Etats-Unis a accordé à Airbus une prolongation de 9 mois du Consent Agreement réglant l'abandon des poursuites pour les manquements civils à la réglementation américaine relative au contrôle des exportations d'armes (ITAR). Airbus a demandé cette prolongation au Département d'Etat des Etats-Unis en raison du redéploiement nécessaire des ressources internes allouées au contrôle des exportations, afin d'assurer le suivi et la mise en oeuvre des nouvelles restrictions à l'exportation et des sanctions internationales contre la Russie et la Biélorussie. L'entreprise estime que la prolongation du Consent Agreement n'aura pas d'impact sur les autres accords approuvés le 31 janvier 2020 par les autorités britanniques, françaises et américaines.

"Ces résultats reflètent la solide performance de nos activités avions commerciaux, hélicoptères et défense. Nos prévisions pour 2022 restent inchangées, bien que le profil de risque pour le reste de l'année s'avère plus difficile en raison de la complexité du contexte géopolitique et économique", a déclaré Guillaume Faury, Président exécutif d'Airbus, qui ajoute : "Nous anticipons une croissance soutenue de la demande d'avions commerciaux portée par la famille A320 au-delà de 2022. Par conséquent, nous collaborons étroitement avec nos partenaires industriels afin d'augmenter la cadence de production de la famille A320 pour atteindre 75 exemplaires par mois en 2025. Cette montée en cadence aura des effets positifs sur l'ensemble de la chaîne de valeur du secteur aéronautique et spatial".

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Airbus Group (ex-EADS)

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités