Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 20/04/2021 à 17h37 Airbus Group (ex-EADS) -4,63% 97,940€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus : chahuté, les objectifs 2021 déçoivent

Airbus : chahuté, les objectifs 2021 déçoivent
Airbus : chahuté, les objectifs 2021 déçoivent
Crédit photo © Airbus

(Boursier.com) — Airbus est chahuté en début de séance (-3,4% à 90,7 euros), les investisseurs retenant davantage la guidance 2021 jugée décevante que les résultats meilleurs que prévu en fin d'année dernière. Le géant de l'aéronautique vise un retour à l'équilibre en terme de génération de flux de trésorerie disponible avant opérations de fusions-acquisitions et financements-clients, après avoir consommé 6,9 milliards d'euros de trésorerie l'an dernier. Il prévoit également de livrer le même nombre d'avions commerciaux qu'en 2020, soit 566, ainsi qu'un EBIT ajusté de 2 MdsE.

"De nombreuses incertitudes subsistent pour notre industrie en 2021, car la pandémie continue d'impacter nos vies, nos économies et nos sociétés. Nous avons publié des prévisions afin de garantir une certaine visibilité dans cet environnement instable", a indiqué le président exécutif Guillaume Faury.

La société basée à Toulouse a fait état d'un Ebit ajusté de 1,83 milliard d'euros au quatrième trimestre (1,65 MdE de consensus), en baisse de 35%, pour un chiffre d'affaires en repli de 19% à 19,8 milliards d'euros (18,73 MdsE attendu). La firme a généré un flux de trésorerie disponible de 4,9 MdsE, faisant mieux que sa prévision d'un retour à l'équilibre.

"Il est difficile de concilier les prévisions pour l'année 2021 avec ce que nous avons vu au troisième trimestre de 2020 et ce que nous pensons qui s'est passé au quatrième trimestre", affirme Jefferies. "Nous restons prudents quant au rythme auquel l'industrie aérienne peut reconstruire son bilan au point que la demande d'avions augmente de manière significative".

La Commerzbank ('conserver') estime qu'Airbus a fait preuve d'une "brillante" exécution au 4e trimestre, mais qu'il a également été victime de la pandémie. La banque affirme que les orientations pour 2021 devraient être un frein à court terme en raison d'un trop grand optimisme sur le marché quant au rythme de la reprise après les perturbations liées au Covid-19.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !