Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 24/11/2020 à 17h39 Airbus Group (ex-EADS) +3,73% 93,500€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus bondit, commentaires plutôt optimistes sur l'A320

Airbus bondit, commentaires plutôt optimistes sur l'A320
Airbus bondit, commentaires plutôt optimistes sur l'A320
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Airbus se distingue en cette fin de semaine. Dans un marché finalement enclin au rebond, le titre de l'avionneur s'adjuge plus de 5% à 67,7 euros. Signe de confiance dans la reprise à venir du trafic aérien, le géant de l'aéronautique a demandé à ses fournisseurs de se tenir prêts à accroitre la cadence l'an prochain au niveau des appareils de la famille A320.

"Nous avons procédé à une réévaluation de la situation après la période estivale. Afin de permettre à la chaîne d'approvisionnement de mieux se préparer et d'organiser le flux industriel, nous avons affiné le plan des programmes de la famille A320 sur la base de notre vision actuelle du marché et nous communiquons en conséquence à notre chaîne d'approvisionnement", affirme Airbus.

Alors que l'avionneur a réduit d'un tiers son rythme de production d'A320 pour faire face à la chute de la demande, il prévoit de maintenir le taux actuel de 40 appareils par mois jusqu'à l'été prochain et a demandé à sa chaîne d'approvisionnement "de protéger un rythme de 47 afin d'être prête lorsque le marché se redressera". "Cette décision vise à donner une certaine visibilité à notre chaîne d'approvisionnement et à garantir que notre écosystème industriel sera suffisamment préparé pour augmenter progressivement la production à terme, lorsque les bonnes conditions seront réunies", souligne le groupe basé à Toulouse.

La fixation des taux de production est un exercice d'équilibre délicat pour Airbus, qui tente de stabiliser son réseau de fournisseurs en difficulté tout en protégeant sa propre trésorerie. Et ce alors que les reports de livraisons se multiplient même si l'avionneur a jusqu'ici plutôt bien géré son carnet de commandes en évitant des annulations pures et simples de contrats. La société devrait revenir sur cette annonce la semaine prochaine lors de la publication de ses comptes trimestriels.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !