Cotation du 02/08/2021 à 12h17 Airbus Group (ex-EADS) +0,78% 116,600€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus / Boeing : l'heure de la paix des braves

Airbus / Boeing : l'heure de la paix des braves
Airbus / Boeing : l'heure de la paix des braves
Crédit photo © Airbus Group

(Boursier.com) — Les Etats-Unis et l'Europe sont tout proches de trouver un accord pour mettre fin au conflit qui les oppose depuis plus de 17 ans sur les aides accordées à Airbus et à Boeing. La Commission européenne a passé la nuit de lundi à mardi à discuter de l'accord avec les États membres afin de le faire adopter avant le sommet UE-États-Unis qui se tiendra à Bruxelles en présence du président Joe Biden, selon des responsables au fait des délibérations cités part 'Bloomberg'. Une annonce officielle est attendue plus tard dans la journée. Le 'Financial Times' affirme aussi qu'un accord sera dévoilé ce mardi. Ce dernier prendrait la forme d'un engagement sur plusieurs années sur des limites de subventions.

Conscients de la montée en régime du constructeur aérospatial chinois parrainé par l'État, Commercial Aircraft Corp. of China (Comac), les deux alliés ont donc choisi de mettre fin à leur différend afin d'être en meilleure position pour faire face à la concurrence asiatique.

Même Ursula von der Leyen a affiché son optimisme sur la question. "Je suis très confiante que nous allons trouver aujourd'hui un accord sur le dossier Airbus-Boeing au cours des discussions avec nos amis américains", a déclaré la présidente de la Commission européenne lors d'une conférence de presse.

La querelle entre les deux blocs remonte à 2004, lorsque les États-Unis ont engagé une action en justice auprès de l'Organisation mondiale du commerce contre l'Union européenne au sujet du soutien accordé par les États membres à Airbus pour le développement d'avions commerciaux. Une action parallèle ouverte par l'UE a fait valoir que Boeing a bénéficié de subventions américaines ainsi que de contrats spatiaux et militaires, qui ont défrayé le coût du développement des avions civils.

En 2019, l'Organisation mondiale du commerce a autorisé les États-Unis à imposer des droits de douane sur 7,5 milliards de dollars d'exportations européennes par an en raison du soutien accordé à Airbus. L'UE a ensuite obtenu la permission de riposter par des prélèvements sur 4 milliards de dollars de marchandises américaines.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !