»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/08/2018 à 17h35 Airbus Group (ex-EADS) +0,15% 107,720€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Airbus : au top après les annonces !

Airbus : au top après les annonces !
Airbus : au top après les annonces !
Crédit photo © Société Airbus

(Boursier.com) — Airbus monte de 1,7% à près de 110 euros, à 109,80 euros, sur un sommet boursier historique, alors que le groupe aéronautique a fait part de ses derniers chiffres commerciaux pour la période allant de janvier à juillet 2018. Airbus a fait état de 269 commandes brutes sur la période dans l'aérien commercial, pour 214 commandes nettes. Le groupe distingue 145 A319, A320 et A321 en version NEO, ainsi que 11 A319/A320/A321 en configuration CEO, 14 A380, 36 commandes pour l'A350 XWB, 4 A330neo et 4 A330ceo.
En juillet, les livraisons ont concerné 50 clients, avec 63 appareils de la famille A320 - dont 44 versions A320neo et A321neo. Les livraisons se chiffrent quant à elles à 380 appareils entre janvier et juillet.

Carnet de commandes bien rempli

Sur le seul mois de juillet, Airbus a renforcé le carnet de commandes de l'A350 XWB par une commande de 8 A350-900. Durant le mois, le constructeur aéronautique a livré 77 appareils commerciaux des familles A220, A320, A330, A350 XWB et A380. La commande de 8 A350-900 provient d'un client dont le nom n'est pas révélé, et porte les commandes totales de l'A350 XWB à 890 appareils, avec 46 clients.
A la fin juillet, le backlog de commandes total d'Airbus restant à livrer représentait 7.464 appareils...

Le broker allemand Bankhaus est toujours à l'achat sur le dossier en ciblant un cours ajusté à 130 euros, tandis qu'Airbus a fait état de résultats en nette amélioration au deuxième trimestre, portés par la nette amélioration du programme de long-courriers A350 et l'accélération de ses livraisons d'A320neo. L'EBIT ajusté a grimpé à 1,15 milliards d'euros pour un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 8% à 14,85 MdsE.
Sur le semestre, l'EBIT ajusté a atteint 867 ME, contre 257 ME un an plus tôt pour un chiffre d'affaires consolidé stable à 25 milliards d'euros, reflétant le mix de livraisons d'avions commerciaux, les changements de périmètre et la baisse du dollar. Le résultat net consolidé de 496 ME (contre 1,091 MdE sur l'exercice précédent) tient compte d'un impact négatif induit par l'ajustement de valeur de certains instruments financiers en raison des effets de change, partiellement compensé par la réévaluation positive de certains investissements de capitaux...

Parmi les autres brokers, Société Générale n'en démord pas et reste à l'achat avec un objectif de 126 Euros, tandis que Bernstein reste à 'surperformance' avec un cours cible de 138 Euros...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com