Cotation du 21/01/2022 à 11h26 Air Liquide -1,02% 155,940€

Air Liquide reste confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle cette année

Air Liquide reste confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle cette année
Air Liquide reste confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle cette année
Crédit photo © Air Liquide

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires du groupe Air Liquide s'établit à 5.834 millions d'euros au 3ème trimestre 2021. L'activité s'inscrit dans le dynamisme du premier semestre avec une progression des ventes de +7,1% en comparable par rapport au 3ème trimestre 2020 et d'environ +6% par rapport au 3ème trimestre 2019.
Les ventes consolidées de l'Ingénierie & Construction progressent de +35,1% par rapport à un niveau d'activité ralenti du fait de la pandémie en 2020. L'activité Marchés Globaux & Technologies poursuit sa croissance à deux chiffres, avec des ventes en hausse de +15,9% au 3ème trimestre, soutenues par un marché du biogaz dynamique et des ventes d'équipements pour la mobilité hydrogène. L'effet énergie est particulièrement important ce trimestre à +8,9%, auquel s'ajoutent des effets positifs de change (+0,5%) et de périmètre significatif (+0,7%). Ainsi, le chiffre d'affaires publié du groupe affiche une très forte hausse de +17,2%.

Performance opérationnelle

Les efficacités s'élèvent à 314 millions d'euros sur les 9 premiers mois de l'année, en légère hausse de +0,9% par rapport à 2020, ce qui est en ligne avec l'objectif annuel fixé à plus de 400 millions d'euros. Elles représentent une économie de 2,9% de la base des coûts par rapport à 2,6% en 2020. Les efficacités industrielles contribuent pour un peu plus de 50% et sont notamment le résultat de projets d'optimisation de la chaîne d'approvisionnement dans l'Industriel Marchand et la Santé, et d'initiatives d'amélioration de l'efficacité énergétique et d'optimisation des opérations de maintenance dans la Grande Industrie. La mise en place d'outils numériques pour la transformation du Groupe se poursuit avec notamment l'accélération du déploiement des centres d'opération à distance d'unités de production Grande Industrie (Smart Innovative Operations, SIO), et de nouveaux outils d'optimisation des tournées de livraison en Industriel Marchand (Integrated Bulk Operations, IBO). Les centres de services partagés se développent et les efficacités liées aux achats se poursuivent.

La capacité d'autofinancement s'élève à 3.701 millions d'euros à fin septembre 2021, en hausse de +1,4%, et de +4,6% hors effet de change. Elle s'établit à un niveau élevé de 22,2% des ventes et de 23,4% des ventes hors effet énergie. Après prise en compte de la variation du besoin en fonds de roulement, le flux net de trésorerie généré par les activités opérationnelles progresse de +5,1% et de +7,9% hors effet de change.

Au 30 septembre 2021, les paiements sur investissements industriels s'établissent à 2.180 millions d'euros, soit une augmentation de +12,8% par rapport à 2020. Ils représentent 13,1% des ventes.

La gestion du portefeuille a été très active au cours des 9 premiers mois de l'année, particulièrement avec l'acquisition des 16 unités de séparation des gaz de l'air de Sasol en Afrique du Sud. Le Groupe a aussi finalisé 5 cessions, notamment de ses activités en Grèce, et a réalisé plusieurs petites acquisitions dans la Santé et l'Industriel Marchand en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.
La dette nette s'établit à 11.552 millions d'euros, en forte baisse par rapport à 12.013 millions d'euros à fin juin 2021, bénéficiant notamment de flux de trésorerie opérationnels élevés. Le ratio de dette nette sur fonds propres, ajusté de la saisonnalité du dividende, s'établit à 53,6%, également en baisse par rapport à fin décembre 2020 (55,8%).

PERSPECTIVES

Le troisième trimestre confirme la poursuite de la croissance des ventes observée au premier semestre. Toutes les activités sont en progression, qu'il s'agisse des Gaz & Services dans toutes les régions du monde, de l'Ingénierie & Construction ou encore des Marchés Globaux & Technologies, dans un environnement de marché plus porteur.

Les ventes du troisième trimestre s'élèvent à plus de 5,8 milliards d'euros, soit +17,2% en variation publiée et +7,1% en comparable. Cette bonne performance illustre le bon positionnement du Groupe sur ses marchés et la robustesse de son modèle économique dans un contexte de forte hausse des prix de l'énergie.

Au sein des Gaz & Services, qui représentent 96% du chiffre d'affaires, l'activité est particulièrement soutenue par le dynamisme de l'Électronique, la poursuite de la reprise dans l'Industriel Marchand et la bonne tenue des activités Santé. La mobilisation des équipes au service de la lutte contre la pandémie est restée importante ce trimestre dans plusieurs régions du monde, notamment pour la fourniture d'oxygène médical. Sur le plan géographique, les niveaux d'activité sont particulièrement soutenus dans les zones Amériques et Europe et plus contrastés en Asie.

Le groupe poursuit sa dynamique d'amélioration de la marge opérationnelle, portée par des efficacités opérationnelles de 314 millions d'euros sur les 9 premiers mois, en ligne avec l'objectif annuel de plus de 400 millions d'euros, et une gestion active des prix tenant compte du contexte d'inflation. Le cash flow demeure élevé à plus de 23% des ventes hors effet énergie.

Les opportunités d'investissement à 12 mois se renforcent à 3,3 milliards d'euros, et plus de 40% sont relatives à la transition énergétique. Dans ce contexte, le Groupe a approuvé ce trimestre un total de près de 900 millions d'euros d'investissement, notamment en Grande Industrie et Électronique. Un tiers des décisions d'investissements industriels contribuera à la transition énergétique. Solide et diversifié, le portefeuille de projets en cours d'exécution à 3,1 milliards d'euros, est particulièrement prometteur pour la croissance future.

Fidèle à son modèle de croissance qui combine performance financière et performance sociétale, Air Liquide a multiplié ce trimestre les initiatives en faveur de l'hydrogène comme solution clef face au réchauffement climatique.
En 2021, Air Liquide est confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle et à réaliser une croissance du résultat net récurrent, à taux de change constant.

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Air Liquide

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités