Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/08/2020 à 17h35 Air Liquide +1,75% 142,750€

Air Liquide investit 125 ME aux Pays-Bas

Air Liquide investit 125 ME aux Pays-Bas
Air Liquide investit 125 ME aux Pays-Bas
Crédit photo © Air Liquide

(Boursier.com) — Air Liquide annonce un investissement de 125 millions d'euros pour la construction de la première unité de séparation des gaz de l'air (ASU) de taille mondiale pour la production d'oxygène comprenant un système de stockage d'énergie. Ce système contribue à stabiliser le réseau électrique et permet d'augmenter la quantité d'énergie renouvelable injectée. L'ASU très performante - avec une consommation électrique réduite d'environ 10% - aura une capacité de production de 2.200 tonnes d'oxygène par jour et sera construite dans le port de Moerdijk aux Pays-Bas. Ce projet illustre la stratégie de croissance d'Air Liquide dans des bassins industriels stratégiques, ainsi que la capacité du groupe à concevoir et à mettre en oeuvre des solutions innovantes contribuant à la transition énergétique.

La nouvelle ASU intégrera la solution propriétaire Alive, une innovation qui permet de concevoir des unités plus flexibles pour répondre aux besoins des clients tout en soutenant la transition vers les énergies renouvelables. Ce système rend possible le stockage d'énergie jusqu'à 40 MWh, ce qui correspond à la consommation quotidienne de 4.000 foyers, et permet ainsi de rendre plus flexible la consommation d'énergie en provenance du réseau électrique. Tout en garantissant une continuité de la production pour les clients, ce système permet de s'adapter à l'intermittence des énergies renouvelables, permettant ainsi d'augmenter la quantité d'énergie éolienne et solaire sur le réseau. L'ASU devrait être opérationnelle en 2022.

La nouvelle unité de séparation des gaz de l'air produira de l'oxygène, de l'azote et de l'argon pour les marchés industriels, alimentaires et médicaux. Elle sera connectée au vaste réseau de canalisations d'Air Liquide. La localisation de Moerdijk permet en outre de réduire les livraisons par camion en vrac d'environ 400.000 km par an, contribuant à une empreinte écologique plus faible.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !