Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/09/2020 à 17h39 Air France KLM -1,92% 2,960€
  • AF - FR0000031122
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Air France-KLM : vraiment en danger ?

Air France-KLM : vraiment en danger ?
Air France-KLM : vraiment en danger ?
Crédit photo © Air France

(Boursier.com) — Air France-KLM, qui reste sur quatre séances consécutives dans le rouge, sera une nouvelle fois surveillée ce lundi après les dernières déclarations guère rassurantes du ministre néerlandais des Finances. "La survie d'Air France-KLM n'est pas acquise", a tout simplement affirmé Wopke Hoekstra sur la chaîne publique NPO. "Ils devront s'attaquer à leur base de coûts, même si les choses restent en l'état. Mais si la situation se prolonge jusqu'à la fin de l'année prochaine, alors ils devront réduire (les coûts) encore plus drastiquement".

La survie à court terme du groupe est assurée par le soutien financer des gouvernements français et néerlandais avec des prêts cumulés de 10,4 milliards d'euros qui doivent lui permettre de faire face aux conséquences économiques sur son activité de la pandémie de coronavirus.

Mais face à la très lente reprise de l'activité et malgré les plans de restructuration déjà annoncés, certains observateurs estiment que le groupe doit aller encore plus loin. Selon les dernières données de l'IATA, le trafic mondial de juillet a été inférieur de 79,8% à celui de l'an passé et les tendances de reprises sont plus faibles qu'espéré. Le trafic international n'a quasiment pas redémarré, en baisse de 92% sur un an ! Le trafic intra-européen s'améliore quelque peu mais reste 79% en-deçà de ses niveaux de 2019.

KLM, la filiale néerlandaise, s'est pour le moment engagée en échange à supprimer 1.500 postes, réduire ses effectifs d'environ 20% et à geler les augmentations de salaires prévues pour 2020. Air France va supprimer de son côté 6.500 emplois, soit 16% de son effectif, d'ici 2022.

Le transporteur, qui a essuyé une perte opérationnelle de 1,55 milliard d'euros au premier semestre, devrait afficher un déficit d'exploitation de près de 3 MdsE sur l'ensemble de l'année. Il a indiqué le mois dernier perdre 10 millions d'euros par jour en raison de la crise.

Sur 'France 2', Bruno Le Maire, le Ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance a tenté de rassurer ce matin en indiquant une nouvelle fois que la France ne laissera pas tomber sa compagnie nationale.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !