»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/11/2018 à 17h37 Air France KLM -3,38% 9,648€

Air France KLM : vers une gouvernance à deux têtes ?

Air France KLM : vers une gouvernance à deux têtes ?
Air France KLM : vers une gouvernance à deux têtes ?
Crédit photo © Reuters

Le conseil d'administration d'[FR:FR0000031122:0]Air France KLM[:FR] devrait écarter la candidature de Philippe Capron pour rechercher un PDG d'Air France KLM et un PDG d'Air France, selon 'Les Echos'.

Le journal écrit sur son site internet que "certains candidats, écartés par le comité de nomination lors du processus de recrutement initial, pourraient ainsi revenir en lice pour le cockpit d'Air France, tandis que la quête d'un nouveau PDG pour Air France-KLM pourrait s'élargir à des candidats étrangers, moins au fait des subtilités de la situation sociale française".

Un peu plus tôt, la radio 'BFM Business' avait rapporté que les compagnies KLM et Delta Air Lines, respectivement filiale et actionnaire d'Air France-KLM, s'insurgeaient contre la candidature de Philippe Capron, évoquée vendredi par la presse. KLM et Delta n'apprécient pas qu'Air France-KLM se dote à nouveau d'un PDG alors qu'elles réclamaient une gouvernance à deux têtes, ajoutait BFM.
L'action Air France-KLM a perdu 3,43% lundi, portant à 45% son recul depuis le début de l'année.

Dimanche, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a précisé que Philippe Capron était un candidat parmi d'autres. "Nous allons regarder avec tous les actionnaires du groupe", a-t-il ajouté. L'Etat français détient 14,3% du capital d'Air France KLM.

Un autre sujet aurait provoqué la colère des partenaires aériens d'AF, l'intérêt d'AccorHotels pour les 14% détenus par l'Etat dans le transporteur. Selon plusieurs sources citées par 'BFM Business', KLM et Delta Airlines "sont fous de rage de ne pas être associés aux échanges avec Accor et au processus de sélection du prochain patron". KLM, Delta Air Lines et China Eastern Airlines seraient ouverts à ce projet, contrairement à la direction par intérim d'AF-KLM qui privilégierait un renforcement de l'alliance commerciale entre les deux groupes plutôt qu'une entrée à son capital de la société hôtelière.

Partenaires de Boursier.com