Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/09/2020 à 16h00 Air France KLM -4,20% 2,854€
  • AF - FR0000031122
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Air France KLM publie une perte trimestrielle de 2,61 MdsE

Air France KLM publie une perte trimestrielle de 2,61 MdsE
Air France KLM publie une perte trimestrielle de 2,61 MdsE
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Conseil d'administration d'Air France-KLM, présidé par Anne-Marie Couderc, s'est réuni ce jour pour arrêter les comptes du premier semestre 2020 et examiner l'accélération du plan de transformation du groupe.

DEUXIÈME TRIMESTRE 2020

La crise du Covid-19 a eu un impact important sur les résultats du deuxième trimestre 2020 :
- Chiffre d'affaires de 1.182 millions d'euros, en baisse de 5 839 millions par rapport à l'année dernière
- Résultat d'exploitation de -1.553 millions d'euros, en baisse de 1.976 millions d'euros par rapport à l'année dernière
- Perte au niveau de l'EBITDA en moyenne de 260 millions d'euros par mois, contre une estimation initiale de 400 millions d'euros, grâce à des mesures efficaces de préservation des liquidités et de contrôle des coûts
- Résultat net de -2.612 millions d'euros, dont une dépréciation des Airbus A380 et A340 de respectivement
-520 et -72 millions d'euros, une sur couverture de carburant liée au Covid-19 de -105 millions d'euros, et une provision pour restructuration de -227 millions d'euros
- Ratio dette nette/EBITDA de 4,8x, contre 1,5x à la fin de 2019

Les gouvernements français et néerlandais ont apporté des soutiens financiers assortis de conditions d'accroissement de la compétitivité et d'atteinte d'objectifs de développement durable. Au 30 juin 2020, le Groupe Air France-KLM dispose ainsi de 14,2 milliards d'euros de liquidités ou de lignes de crédit pour faire face à la crise et restructurer son activité.

PERSPECTIVES

Le Groupe a introduit des mesures sanitaires strictes à bord ainsi qu'une campagne "Voyager en toute confiance" qui permet d'informer ses clients et a constaté une lente reprise de la demande de loisirs en juin et juillet 2020.
Les compagnies du Groupe augmentent prudemment leur capacité pour les mois d'été. Les niveaux de capacité globaux sont gérés sur la base d'un examen continu de l'évolution de la demande du marché et des politiques gouvernementales, notamment l'ouverture des frontières et les moratoires sur les créneaux horaires. Le Groupe vise à reconstruire son réseau mondial étape par étape avec une grande variété de destinations proposées.
Néanmoins, la visibilité sur la courbe de reprise de la demande est limitée car le comportement de réservation des clients est beaucoup plus orienté vers le court terme qu'avant la crise du Covid-19, en particulier sur le réseau long courrier.

Sur cette base, le Groupe attend :
-Une offre en sièges-kilomètres offerts à l'indice 45 pour le troisième trimestre 2020 et à l'indice 65 pour le quatrième trimestre 2020 par rapport à l'année dernière.
-Une évolution négative des coefficients de remplissage pour le troisième trimestre 2020, en particulier sur le réseau long-courrier, et des effets négatifs sur le mix tarifaire en raison du retard de la reprise du trafic affaires par rapport au trafic loisirs.

Le Groupe a poursuivi la réduction de son plan de dépenses d'investissement pour 2020 de -0,3 milliard d'euros supplémentaires pour atteindre 2,1 milliards d'euros. Il s'agit d'une réduction de -1,5 milliard d'euros par rapport à l'objectif initial de 3,6 milliards d'euros pour 2020.
Le Groupe prévoit un EBITDA négatif significatif au second semestre 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !