Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/07/2020 à 17h36 Air France KLM +6,70% 4,364€
  • AF - FR0000031122
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Air France KLM : la perte nette s'inscrit à 1,8 MdE au T1

Air France KLM : la perte nette s'inscrit à 1,8 MdE au T1
Air France KLM : la perte nette s'inscrit à 1,8 MdE au T1
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Air France KLM publie un chiffre d'affaires de 5,020 MdsE au T1, en baisse de 922 millions par rapport à l'année dernière. Le coût unitaire à change et carburant constants ressort en baisse de 1,6% fin février 2020, mais en hausse de 3,5% à fin mars. Le résultat d'exploitation est de -815 millions d'euros, en baisse de 529 millions d'euros par rapport à l'année dernière, entièrement causée par le résultat d'exploitation de mars 2020 à -560 millions d'euros.

Le résultat net s'inscrit à -1,801 MdE, prenant en compte la "sur couverture" carburant de -455 millions d'euros, un impact d'impôts de -173 millions d'euros et la dépréciation des Boeing 747 pour -21 millions d'euros.
Le ratio dette nette/EBITDA est à 1,8x, contre 1,5x à fin 2019.

RÉPONSE RAPIDE À L'ÉPIDÉMIE DE COVID-19

-Mise en oeuvre des normes de sécurité sanitaire les plus élevées pour le personnel opérationnel de première ligne, les équipages et les clients. Le groupe a effectué des vols spéciaux de rapatriement, mis en place un "pont aérien" pour le matériel médical en étroite collaboration avec les gouvernements français et néerlandais et a maintenu la continuité territoriale

-Ajustements rapides du réseau et de l'offre, baisse de 35% des capacités en mars 2020 et suspension d'environ 95% des capacités prévues pour le deuxième trimestre 2020

-Mise en oeuvre de mesures de protection rapides et efficaces des liquidités, les coûts sont réduits de 500 millions d'euros sur l'année 2020, les investissements sont réduits à 2,4 milliards d'euros en 2020 et l'impact positif découlant des mesures d'activité partielle pour le Groupe et la réduction de la rémunération variable des équipages est estimé à 350 millions d'euros par mois au deuxième trimestre 2020

-Financements de 7 milliards d'euros bénéficiant à Air France, sous la forme d'un prêt garanti par l'Etat francais et d'un prêt d'actionnaire de l'Etat francais. Des discussions en cours avec l'État néerlandais concernant le soutien à KLM.

-En tant que partie intégrante de ces soutiens financiers, un nouveau plan de transformation sera élaboré par le Groupe pour assurer sa viabilité économique et financière à moyen et long terme, avec l'intégration de nouveaux objectifs environnementaux ambitieux. Ce nouveau plan sera communiqué au cours de l'été 2020.

PERSPECTIVES

Face au niveau d'incertitude élevé sur la durée de la crise du Covid-19 et son impact sur l'environnement macroéconomique, le groupe retire ses perspectives antérieures pour 2020.

Le groupe prévoit désormais :

-Une lente reprise de l'activité à l'été 2020, avec la levée progressive des restrictions aux frontières, avec une capacité d'environ -95% pour le deuxième trimestre 2020 et -80% pour le troisième trimestre 2020 par rapport à l'année dernière

-Un impact négatif prolongé sur la demande passage, qui ne devrait pas revenir au niveau d'avant crise avant plusieurs années

-Un repositionnement de la flotte incluant une réduction structurelle de la capacité d'au moins -20% en 2021 par rapport au niveau d'avant crise

-Par ailleurs le groupe prévoit un EBITDA significativement négatif sur 2020 et une perte au niveau du résultat d'exploitation nettement plus élevée au deuxième trimestre qu'au premier trimestre 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !