Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/08/2020 à 17h35 Air France KLM -0,30% 4,050€
  • AF - FR0000031122
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Air France KLM : des avis prudents

Air France KLM : des avis prudents
Air France KLM : des avis prudents
Crédit photo © Air France

(Boursier.com) — Air France KLM reste stable à 4,85 euros ce jeudi à Paris, alors que parmi les derniers avis de brokers, Berenberg ne vise plus qu'un cours de 4,75 euros sur la compagnie aérienne en restant 'neutre', contre un objectif de 7 euros précédemment. Exane BNP Paribas est tout aussi 'neutre' sur le titre avec un cours cible de 5 euros.
Après avoir finalement trouvé un accord avec Lufthansa en vue du renflouement par l'Etat allemand de sa compagnie nationale, la commissaire européenne chargée de la concurrence a déclaré que le régulateur avait une obligation d'"égalité de traitement" si le transporteur franco-néerlandais revient voir la Commission en vue d'obtenir une aide d'Etat supplémentaire... "Si elle revient pour une recapitalisation, bien sûr, elle sera dans la même catégorie que Lufthansa", a déclaré Mme Vestager dans une interview accordée à 'Bloomberg Television'. "Cela va sans dire". Après avoir obtenu une aide financière de 7 MdsE via un Prêt Garanti par l'Etat et un prêt d'actionnaire de l'Etat français, Air France KLM avait un peu plus tôt indiqué qu'elle pourrait être amenée à réaliser une augmentation de capital à laquelle pourrait participer la France...

En échange d'une aide de 9 milliards d'euros, rappelons que le groupe allemand Lufthansa va être contraint de céder, à un ou plusieurs concurrents, jusqu'à 24 droits de décollage et d'atterrissage (slots) sur ses hubs de Francfort et de Munich, soit trois slots de décollage et trois droits d'atterrissage par avion et par jour. Les créneaux seront attribués dans le cadre d'une procédure d'appel d'offres. Ils ne pourront être repris que par un concurrent européen qui n'a pas lui-même bénéficié d'une recapitalisation substantielle de l'État à la suite de la pandémie de coronavirus, a précisé le transporteur allemand...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !