Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 24/11/2020 à 21h37 AIG - American International Group +3,13% 41,015$
  • AIG - US0268747849
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

AIG : 60 Mds$ de pertes ?

AIG : 60 Mds$ de pertes ?

(Boursier.com) — Selon CNBC ce lundi, l'assureur new-yorkais AIG (American International Group), secouru l'an dernier par le gouvernement américain, devrait probablement dévoiler sous peu une perte de... 60 Mds$. Ceci devrait contraindre l'assureur en difficultés à demander encore un soutien financier du gouvernement US, croit savoir CNBC. Les pertes pourraient aussi entraîner de nouvelles dégradations d'agences de notation, et obliger encore AIG à lever plus de fonds...

Les résultats pourraient être dévoilés lundi prochain, le 2 mars, explique CNBC.

AIG, détenu à 80% par les États-Unis, serait ainsi en discussions avec le gouvernement pour sécuriser des fonds additionnels afin de "pouvoir poursuivre ses opérations après lundi prochain", lance CNBC. L'assureur va dévoiler "la plus importante perte dans l'histoire des entreprises américaines", a appris l'agence de presse. Les sources proches de la compagnie citées par l'agence évoquent donc un déficit de pratiquement 60 Mds$ expliqué par les dépréciations de divers actifs, notamment dans l'immobilier commercial.

"Cette perte massive devrait probablement provoquer des dégradations de ses notations d'assurance et de crédit qui contraindront AIG à lever les fonds collatéraux dont il ne dispose pas". CNBC envisage aussi des défauts sur "certains des instruments de dette" d'AIG, citant des personnes familières de la question.

"Tout cela s'ajoute à une énorme migraine pour la Fed et le Trésor (américain), qui ont déjà apporté plus de 150 Mds$ d'assistance à AIG", constate CNBC avec effroi.

L'agence croit aussi savoir que les discussions actuelles avec le gouvernement sont concentrées sur la possibilité pour AIG d'échanger de la dette détenue par les États-Unis en titres de l'assureur. Le problème serait que la participation gouvernementale ne peut dépasser les 79,9% actuels. Les responsables tenteraient ainsi de trouver une manière créative de transférer de la valeur aux US en échange d'une réduction de la dette d'AIG...

©2009-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !