Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 21/10/2020 à 23h20 United Continental Holdings -1,44% 35,540$
  • UAL - US9100471096
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Aérien : ventes en chute libre (-78%) pour United Airlines

Aérien : ventes en chute libre (-78%) pour United Airlines
Aérien : ventes en chute libre (-78%) pour United Airlines
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La crise du coronavirus continue de laminer le transport aérien. La compagnie aérienne américaine United Airlines a ainsi annoncé mercredi soir une chute de 78% de son chiffre d'affaires, à 2,49 milliards de dollars, au troisième trimestre par rapport à la même période de 2019, et a affiché de lourdes pertes.

La perte nette a ainsi atteint 1,8 milliard de dollars sur le trimestre à comparer à 1 milliard de bénéfices un an plus tôt. En données ajustés des éléments non récurrents, le résultat par action est ressorti en perte de 8,16$ contre un profit de 4,07$ en 2019.

Le consensus des analystes sondés par le cabinet Factset s'attendait à une perte nette de 7,53$ par action et à un chiffre d'affaires de 2,5 Mds$. A Wall Street, le titre United Airlines a réagi par un recul assez modeste (-0,5%) dans les cotations post-séance mercredi soir. Le titre a toutefois déjà perdu près de 60% de sa valeur en Bourse depuis le début 2020.

Mardi, une autre compagnie américaine, Delta Air Lines, avait elle aussi annoncé un plongeon, de 76%, de ses ventes à 3,06 Mds$ au 3e trimestre, et une perte nette plus importante que prévu, de 5,38 Mds$. L'action Delta Air Lines a perdu plus de 45% depuis le 1er janvier.

United a mis plus de 13.000 employés au chômage technique

United Airlines a récemment mis au chômage technique plus de 13.000 employés, faute d'un accord politique aux Etats-Unis sur une nouvelle aide au secteur aérien. La compagnie dit espérer faire revenir ces salariés lorsque la crise se résorbera, sans donner de calendrier.

Le groupe a précisé avoir pu lever plus de 22 Mds$ depuis mars en obligations, en actions ou via des prêts de l'Etat, ce qui lui a permis de disposer de 19,4 Mds$ de liquidités à la fin septembre. United a souligné avoir réduit le rythme auquel elle brûle des liquidités chaque jour, avec des dépenses de 25 millions de dollars par jour de juillet à septembre, soit presque la moitié des 40 millions de dollars quotidiens du deuxième trimestre.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !