Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/03/2020 à 21h15 Delta Air Lines -6,78% 29,550$
  • DAL - US2473617023
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Aérien : Delta Air Lines dévoile l'ampleur des dégâts du Covid-19 !

Aérien : Delta Air Lines dévoile l'ampleur des dégâts du Covid-19 !
Aérien : Delta Air Lines dévoile l'ampleur des dégâts du Covid-19 !
Crédit photo © Delta Air Lines

(Boursier.com) — Delta Air Lines a annoncé vendredi soir que son chiffre d'affaires du 2e trimestre sera amputé de 80% par rapport à la même période de 2019, en raison des restrictions de voyager imposées par la lutte contre le coronavirus Covid-19.

Le manque à gagner sur les ventes atteindra ainsi 10 milliards de dollars au 2e trimestre, a précisé Delta dans un document déposé auprès de la SEC, le gendarme de la Bourse américaine. La compagnie américaine, partenaire commerciale d'Air France KLM, a ajouté qu'elle brûlait actuellement 50 millions de dollars de liquidités par jour.

Delta a précisé qu'elle suspendait le versement de dividendes ainsi que son programme de rachat d'actions afin de préserver son cash dans la crise actuelle. En outre, la compagnie aérienne a sécurisé une ligne de crédit de 2,6 Mds$, a-t-elle ajouté.

Toutefois, "pour être clair, malgré toutes les mesures que nous avons prises en interne, nous brûlons actuellement environ 50 millions de dollars par jour", a indiqué Ed Bastian, le directeur général de Delta, dans un message aux salariés.

Washington prépare un plan d'aide, n'exclut pas des nationalisations

Face au coronavirus, l'administration Trump prépare un vaste plan de soutien de 1.300 milliards de dollars à l'économie américaine, dont les détails restent à venir. Ce plan prévoit une aide aux secteurs en difficulté au premier rang desquels se trouvent les compagnies aériennes et le secteur aéronautique comme Boeing et ses sous-traitants.

Jeudi, le président Donald Trump a affirmé que parmi les pistes de soutien envisagées, il était favorable à une prise de participation de l'Etat dans "certaines entreprises".

La veille, son conseiller économique Larry Kudlow avait indiqué que Washington envisage de prendre des participations dans le capital des entreprises en détresse financière. Il avait cité en exemple le sauvetage par l'Etat de General Motors pendant la crise de 2008-2009, qui s'était avéré "une bonne affaire" pour le gouvernement fédéral.

Boeing demande 60 Mds$ d'aide pour le secteur aéronautique

Selon 'Reuters", Boeing fait aussi face à des problèmes de liquidités. Le groupe aurait déclaré aux législateurs qu'il était dans l'impossibilité de se financer sur des marchés actuellement très chahutés, et qu'il avait besoin d'un soutien gouvernemental important pour répondre à ses besoins de liquidités, selon des sources citées cette semaine par l'agence de presse.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le porte-parole de Boeing, Gordon Johndroe, a déclaré que le groupe demandait pour l'ensemble de l'industrie aéronautique un plan de soutien d'"un minimum de 60 milliards de dollars en liquidités publiques et privées, y compris des garanties de prêts, pour l'industrie aéronautique". Boeing s'est refusé à indiquer la répartition des aides demandées entre les différentes entreprises du secteur.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !