Cotation du 17/09/2021 à 13h05 Advini (ex-Jeanjean) -0,99% 20,000€

Advini : le résultat net affiche un profit de 3 ME au S1

Advini : le résultat net affiche un profit de 3 ME au S1
Advini : le résultat net affiche un profit de 3 ME au S1
Crédit photo © Advini

(Boursier.com) — Le Chiffre d'affaires d'AdVini s'élève à 135,3 ME sur le 1er semestre 2021, en progression de 11,3% (+6,5% à périmètre et change constants (pcc) à la suite de l'entrée dans le périmètre du négociant bordelais BVC en avril 2021).

L'activité en France reste stable vs. Juin 2020. Cela s'explique par un recul sur les marchés à volume de la Grande Distribution (-6%) qui avaient fortement progressé en 2020 pendant la période de confinement et une forte progression sur le deuxième trimestre des ventes sur les réseaux sélectifs Cafés Hôtels Restaurants et Cavistes (+10%). En conséquence, le mix produit s'améliore significativement sur ce premier semestre sur le périmètre France, avec pour corollaire des marges reconstituées.

La part de l'Export progresse de 4 points sur le 1er semestre 2021, et représente 46% du chiffre d'affaires Vins d'AdVini. La dynamique est forte sur la Grande Distribution Européenne (hors France) qui progresse de 23%, tirée en particulier par la croissance du marché UK. La tendance est identique sur les réseaux valorisés en Europe avec une progression de 11%. Les zones Amériques et Asie bien qu'affichant une progression à deux chiffres sur le 2ème trimestre ne bénéficient pas du rebond attendu. Enfin, les ventes du périmètre Sud-Africain continuent sur la même tendance, soit une croissance remarquable de +36% (+30% à change constant).

La Marge Brute s'améliore de 2,9 ME en valeur grâce à un effet volume et mix favorables (+5 ME, +4,1 ME à pcc) et ce malgré la réouverture très progressive des réseaux sélectifs.
L'EBITDA Courant s'élève à 11,4 ME, en hausse de 22,6% (+20,4% à périmètre et change constant). La marge d'EBITDA Courant s'établit à 8,5%, contre 7,7% l'année dernière à la même période. Cette quatrième année consécutive de progression trouve son origine dans la maîtrise continue des coûts faisant suite au plan de réduction de frais généraux initié en 2019.

Les charges et produits non courants comprennent principalement la plus-value de cession de l'entité Rigal SA ainsi qu'un premier impact estimé suite à l'épisode de gel du mois d'avril.

Dans ce contexte, le Résultat net affiche un profit de 3 ME contre - 0,8 ME au 30 juin 2020.

Stabilité de la dette nette malgré les opérations de croissance externe : La dette nette (hors IFRS 16) s'établit à 148,1 ME, contre 148,5 ME au 31 décembre 2020.
L'impact des croissances externes sur la dette nette est compensé par la bonne performance des cash-flow libres (+4 ME) sur le semestre.

Perspectives 2021

La reprise poussive sur les marchés du travel-retail, en Chine, au Japon et sur les USA ainsi que l'épisode de gel majeur sur nos principaux vignobles engagent à la vigilance sur les perspectives du second semestre. Pour autant, sur le moyen terme, AdVini reste confiant et optimiste sur la poursuite rentable de sa croissance, en accord avec les objectifs financiers, environnementaux, sociétaux et de gouvernance de son Plan ORBIS 2023.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !