Cotation du 22/09/2021 à 15h36 Advenis (ex-Avenir Finance) -2,78% 2,100€
  • ALADV - FR0004152874
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Advenis : perte nette de 4,6 ME

Advenis : perte nette de 4,6 ME
Advenis : perte nette de 4,6 ME
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le groupe Advenis annonce un chiffre d'affaires en net recul (-13,6 ME) en raison de la baisse de la collecte SCPI (-25%) et des autres produits financiers et immobiliers distribués par le groupe, du recul marqué de l'activité d'Advenis Conseil et d'un moindre avancement des chantiers. L'année record d'investissements des SCPI (325 ME en 2020) n'a donc pas compensé la baisse d'activité globale mais, en modifiant favorablement le mix-métiers du groupe, a diminué l'impact négatif au niveau de la marge brute et du résultat opérationnel courant versus 2019.
Le résultat net se dégrade avec une perte nette de -4,6 ME : la baisse du résultat opérationnel courant se cumule avec la dépréciation complémentaire constatée sur le fonds de commerce du pôle Services Immobiliers (-1,3 ME d'impact sur le résultat net).

Correction d'erreur

Le groupe a procédé à une correction d'erreur sur le champ d'application d'IFRS 16 à l'ouverture de l'exercice clos le 31 décembre 2019, première année d'application de la norme.
Lors de la première application d'IFRS 16, les loyers reversés par Advenis Résidences aux propriétaires des résidences dans le cadre de son activité, historiquement comptabilisés en charges d'activités dans les comptes consolidés du groupe, avaient été exclus à tort du champ de la norme, en raison d'une interprétation erronée du contrôle de l'actif et du droit d'Advenis Résidences d'en décider le mode d'utilisation.
La prise en compte dans le champ d'application d'IFRS 16 des loyers reversés par Advenis Résidences aux propriétaires des résidences a impacté divers postes bilanciels et le résultat 2019 de -0,2 ME.
Ces reclassements n'ont aucun impact sur les flux de trésorerie du groupe, ni sur la valorisation des UGT qui le composent. Cette correction d'erreur n'engendre donc aucune variation des écarts d'acquisition, ni des immobilisations incorporelles.

Le résultat opérationnel courant hors IFRS 16 s'élève à +0,9 ME en 2020 et +2,1 ME en 2019, soit une variation du résultat opérationnel courant hors IFRS 16 de -1,2 ME entre les deux exercices, reflétant la variation de l'activité opérationnelle du groupe.

Structure financière

Au 31 décembre 2020, la structure financière est composée de 19,7 millions d'euros de fonds propres élargis (1), dont 13,3 millions d'euros de capitaux propres, et d'une dette nette (1) de 1,7 millions d'euros.

La diminution de la dette nette de 11,9 millions sur l'exercice est principalement due (i) à la conversion de l'emprunt obligataire pour -13,1 millions d'euros, (ii) au remboursement de l'emprunt de 2,0 millions d'euros souscrit en 2019 auprès d'AGEAS Patrimoine, (iii) au remboursement du solde de l'emprunt auprès des établissements de crédit pour -0,8 million d'euros. Elle est compensée en partie par le tirage d'une ligne de crédit d'un montant de 2,5 millions d'euros, suite à l'obtention d'un prêt garanti par l'Etat.

Perspectives affichées

En 2021, le groupe pourra compter sur la " récurrence " de ses métiers de gestion. Toutefois, de nombreuses incertitudes demeurent quant au niveau d'activité des métiers plus cycliques à forte dominante commerciale tels que le conseil en gestion de patrimoine ou le conseil en immobilier d'entreprise.

Ces incertitudes, à la fois d'ordre sanitaire et économique, sont difficiles à quantifier tant l'activité dépendra du retour à un climat général de confiance stabilisé.
Les grandes priorités listées ci-dessous représentent la feuille de route du groupe ces prochaines années :
- développement commercial, avec notamment un focus plus soutenu sur l'animation d'une clientèle institutionnelle pour la distribution de nos produits SCPI;
- renforcement de l'image du groupe et de sa notoriété, illustré par le lancement du nouveau site internet du groupe Advenis en avril 2021 ;
- reprise des investissements dans les développements informatiques pour la digitalisation et la modernisation de nos outils ;
- plus grande participation aux enjeux sociétaux, d'une part en tant qu'investisseur attentif à son impact positif sur son environnement, et d'autre part en tant que gestionnaire " exécutant " sur le terrain, pour le compte de nos clients propriétaires ou occupants d'actifs immobiliers, soucieux d'allier rentabilité immobilière et développement durable.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !