Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/11/2020 à 17h35 Adux (ex-Hi-Media) -3,59% 1,610€
  • ADUX - FR0012821890
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

AdUX : veut devenir une SE de droit néerlandais ; reclassement de la participation d'Azerion

AdUX : veut devenir une SE de droit néerlandais ; reclassement de la participation d'Azerion
AdUX : veut devenir une SE de droit néerlandais ; reclassement de la participation d'Azerion
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le groupe AdUX, spécialiste de la publicité digitale et de l'expérience utilisateur fait part du projet de reclassement interne de la participation de son actionnaire de référence et de son projet de transformation en société européenne dans la perspective d'un transfert du siège social aux Pays-Bas.

Reclassement interne de la participation d'Azerion

Azerion Holding BV, société de droit néerlandais, qui détient le contrôle de AdUX depuis le 30 décembre 2019 a décidé de réorganiser ses activités autour de deux filiales, l'une dédiée à la publicité digitale qui portera les titres AdUX et l'autre dédiée à l'édition de jeux vidéo en ligne. La filiale détenue à 100% par Azerion Holding BV qui serait appelée à détenir les titres de AdUX est la société de droit néerlandais Azerion Tech Holding BV qui n'a pas d'activité opérationnelle et a uniquement vocation à détenir les titres d'autres sociétés du groupe Azerion.

L'opération de reclassement prendrait la forme d'une cession des actions détenues par Azerion Holding BV à Azerion Tech Holding BV Cette opération. Elle interviendrait au plus tard fin novembre 2020, sous réserve de l'obtention auprès de l'Autorité des Marchés Financiers, d'une décision de dérogation à l'obligation de déposer un projet d'offre publique visant la totalité des titres composant le capital de AdUX.

L'opération de reclassement n'emporterait aucune modification de l'activité opérationnelle de AdUX. Elle ne s'accompagnerait d'aucune modification du contrôle et de la gouvernance de AdUX, qui demeurerait contrôlée in fine par Azerion Holding BV.

Transformation en société européenne et transfert du siège social aux Pays- Bas

Le Conseil d'administration de AdUX a pris la décision, le 18 novembre, de proposer aux actionnaires de transformer la société en société européenne (Societas Europaea, SE). Le groupe AdUX réalise aujourd'hui environ la moitié de son chiffre d'affaires en Europe avec des équipes en Espagne, en Italie, en Belgique et aux Pays Bas. Ce projet de transformation permettrait de mieux refléter la dimension européenne de AdUX et renforcerait son image internationale et son attractivité auprès de ses clients et de ses équipes, explique AdUX.

Si ce projet de transformation en société européenne est approuvé par les actionnaires, il est également envisagé de proposer aux actionnaires de AdUX de voter en faveur du transfert du siège social aux Pays-Bas. Le management d'AdUX justifie cette proposition dans la perspective du renforcement de la position de AdUX sur le marché néerlandais et compte-tenu du fait que les équipes de direction du groupe Azerion sont essentiellement localisées aux Pays-Bas.

Le transfert du siège social aux Pays-Bas n'aurait pas d'impact sur les activités opérationnelles françaises, qui seraient maintenues en France.

La cotation des actions, à la fois sur Euronext Paris et Euronext Amsterdam, serait maintenue.

Enfin, la transformation en société européenne et le transfert du siège social n'impliqueraient aucun changement du contrôle de AdUX et de sa gouvernance, hormis les adaptations qui seraient nécessaires pour mettre les statuts de AdUX en conformité avec la réglementation sur les sociétés européennes et la réglementation néerlandaise.

En tant que société de droit néerlandais, AdUX serait alors soumise au contrôle de l'autorité Néerlandaise des marchés financiers (AFM).

L'ensemble de ce projet sera soumis aux actionnaires de AdUX qui seront convoqués, au cours de l'année 2021, à 2 assemblées générales extraordinaires distinctes afin d'approuver, dans une première étape, la transformation en société européenne puis, dans une seconde étape, le transfert du siège social aux Pays-Bas.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !