»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/04/2019 à 17h35 Adthink Media -9,32% 1,410€
  • ALADM - FR0010457531
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Adthink : coup de pouce

Adthink : coup de pouce
Adthink : coup de pouce
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Adthink se cale sur les 1,30 euro ce lundi (+0,7%), alors que le broker Genesta est repassé de 'neutre' à 'achat' sur le dossier avec un cours cible ajusté de 1,10 à 1,40 euros, alors que le groupe a détaillé ses résultats pour 2018, exercice durant lequel la société a opéré sur un périmètre d'activité sensiblement réduit (cession des activités non stratégiques) et s'est concentrée sur le développement de ses activités de publicité en ligne.

Déjà connu, le chiffre d'affaires consolidé d'Adthink s'est élevé à 11,96 ME en 2018, contre 22,02 ME en 2017, en recul sous les effets du changement de périmètre lié à la cession des activités d'édition (IT News Info au 31 mars 2018, Orchidia Marketing SA au 30 juin 2017) et du ralentissement inattendu des dépenses publicitaires de clients exclusifs au second semestre.

Redressement au 2ème semestre

Adthink affiche un EBITDA de -0,40 ME au 31 décembre 2018 comparativement à 1,83 ME sur l'exercice précédent. Après un premier semestre difficile et malgré un CA S2 inférieur aux attentes, la société a renoué avec la rentabilité au 2ème semestre, générant un EBITDA de 0,05 ME.

Le résultat d'exploitation s'est établi à -0,89 ME, contre un bénéfice de 0,93 ME en 2017. Le résultat net au 31 décembre 2018 ressortait à -2,76 ME, à comparer à un bénéfice de 4,39 ME sur l'exercice précédent.
Au 31 décembre 2017 le résultat net s'élevait à 4,39 ME incluant pour rappel un produit exceptionnel de 4,5 ME lié à la cession d'Orchidia Marketing SA.

Au bilan, les capitaux propres s'élèvent à 4,69 ME à fin 2018. La trésorerie, après remboursement d'emprunts échus, est de 1,39 ME (2017 : 2,95 ME). L'endettement financier brut s'établit à 1,84 ME (2017 : 3,2 ME), soit un endettement financier net limité à 0,45 ME.

Le 1er trimestre 2019 a été également marqué par un développement commercial favorable avec le gain de nouveaux clients - Groupe Bernard, Gaumont, Spartoo - et, le renouvellement de la confiance de budgets historiques tels que Pasquier ou Santé Publique France. Ces budgets publicitaires s'appuient principalement sur les offres Display et SEA.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com