Cotation du 20/09/2021 à 17h39 Groupe ADP (ex-Aeroports de Paris) +4,59% 106,000€

ADP : les activités du groupe continuent d'être affectées par la pandémie de Covid-19

ADP : les activités du groupe continuent d'être affectées par la pandémie de Covid-19
ADP : les activités du groupe continuent d'être affectées par la pandémie de Covid-19
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Trafic du Groupe ADP est en baisse de 26,6% au 1er semestre 2021 par rapport au 1er semestre 2020, à 48,8 millions de passagers, soit 29,7% du niveau du trafic groupe du 1er semestre 2019.
Le Chiffre d'affaires consolidé recule de 15,3%, à 989 millions d'euros, du fait de l'effet de la pandémie de Covid-19 sur le chiffre d'affaires des activités aéronautiques et commerciales à Paris. L'EBITDA est positif à +155 millions d'euros, en hausse de +116 millions d'euros, du fait notamment de gains ponctuels liés au retour en pleine propriété de certains immeubles sur les plates-formes parisiennes et d'effets de base favorables par rapport au 1er semestre 2020.

Le résultat opérationnel courant ressort à -243 millions d'euros, en hausse de +323 millions d'euros notamment en raison d'un effet de base favorable, lié à la comptabilisation au 1er semestre 2020 de dépréciations d'actifs pour 191 millions d'euros.
Le résultat net part du Groupe est de -172 millions d'euros, en hausse de +371 millions d'euros du fait notamment d'un effet de base favorable lié à des dépréciations d'actifs constatées au 1er semestre 20205 et de l'impact positif de la restructuration de la dette de TAV Tunisie au 1er semestre 2021.

Révision de certaines hypothèses et prévisions 2021 du Groupe ADP par rapport à la publication des résultats annuels 2020

Révision de l'hypothèse de trafic du Groupe ADP en 2021 comprise entre 40% et 50% du trafic en 2019 (45% à 55% précédemment) ;
Révision de l'hypothèse de trafic à Paris Aéroport en 2021 comprise entre 30% et 40% du trafic en 2019 (35% à 45% précédemment) ;
Révision de la prévision du ratio EBITDA / Chiffre d'affaires groupe, estimée entre 15% et 20% en 2021 (18% à 23% précédemment) ;
Révision du montant des investissements annuels à Paris régulés et non régulés (hors investissement financier) en 2021-2022 entre 500 et 550 millions d'euros par an (500 - 600 millions d'euros précédemment) ;
Confirmation du ratio dette financière nette / EBITDA de 6x à 7x d'ici fin 2022.

Augustin de Romanet, Président-directeur général, a déclaré :
"Le 1er semestre 2021 a été marqué par une résurgence de la pandémie. Celle-ci a affecté l'ensemble des activités aéronautiques et commerciales de janvier à mai, la reprise ayant lieu à partir de mi-mai, alors que l'année 2020 n'avait été impactée qu'à partir du mois de mars. Ainsi, le trafic du Groupe ADP a baissé de -26,6% par rapport au 1er semestre 2020, avec un total de 48,8 millions de passagers, soit 29,7% du trafic du 1er semestre 2019. Sur la même période, le trafic de Paris Aéroport est en baisse de -45,7%, avec 10,7 millions de passagers, soit 20,5% du trafic du 1er semestre 2019. Le chiffre d'affaires consolidé est en baisse de -15,3% sur le 1er semestre 2021, à 989 millions d'euros. L'EBITDA est positif, à 155 millions d'euros grâce à des gains ponctuels liés au retour en pleine propriété de certains immeubles sur les plates-formes parisiennes et d'effets de base favorables par rapport au 1er semestre 2020. Le résultat net part du Groupe s'établit à - 172 millions d'euros, en augmentation, principalement en raison de l'effet de base lié aux dépréciations enregistrées au 1er semestre 2020. Le Groupe ADP poursuit ses efforts visant à stabiliser sa situation financière et conserve une trésorerie satisfaisante. Même si nos prévisions techniques de trafic se situent en bas des fourchettes des hypothèses 2021 telles que publiées lors de la présentation des résultats annuels 2020, le groupe est prudent et révise à la baisse ses hypothèses de trafic compte tenu de l'évolution incertaine de la situation sanitaire. Ainsi, la fourchette est désormais de 30 à 40% du trafic 2019 pour Paris Aéroport, et de 40% à 50% du trafic 2019 pour le Groupe ADP. En conséquence, la prévision de ratio EBITDA / chiffre d'affaires du groupe en 2021 a été réduite, passant d'une fourchette de 18% - 23% à 15% - 20%. L'objectif d'un ratio dette financière nette / EBITDA de 6x à 7x d'ici fin 2022 est maintenu."

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !