Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/05/2021 à 17h35 Groupe ADP (ex-Aeroports de Paris) -0,57% 113,700€
  • ADP - FR0010340141
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

ADP : le chiffre d'affaires consolidé tombe à 474 millions d'euros au T1

ADP : le chiffre d'affaires consolidé tombe à 474 millions d'euros au T1
ADP : le chiffre d'affaires consolidé tombe à 474 millions d'euros au T1
Crédit photo © Groupe ADP

(Boursier.com) — Le groupe gestionnaire d'aéroports ADP fait état d'un recul de 48% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, toujours plombé par la pandémie de coronavirus. Le chiffre d'affaires consolidé ressort ainsi à 474 millions d'euros, contre 911 millions un an plus tôt.
Le trafic du groupe ADP a chuté de 60,2% lors des trois premiers mois de l'année, avec un total de 24,9 millions de passagers.

Augustin de Romanet, Président-directeur général, a déclaré :
"Au cours des 3 premiers mois de l'année 2021, le trafic du Groupe ADP a baissé de 60,2% par rapport au 1er trimestre 2020, avec un total de 24,9 millions de passagers. Sur la même période, le trafic de Paris Aéroport a baissé de 75,1%, avec 4,7 millions de passagers transportés. La crise liée à la pandémie de Covid-19 continue d'affecter le transport aérien et de peser sur la reprise du trafic. L'ensemble des activités du groupe a été fortement impacté au 1er trimestre 2021 et le chiffre d'affaires consolidé a baissé de 48% sur les trois premiers mois de 2021, à 474 millions d'euros. Néanmoins, la forte hausse du CA/Pax, de presque 31 % comparé au 1er trimestre 2020, à 26,1 euros, confirme la solidité du modèle d'affaires des commerces sur les plates-formes franciliennes. Le groupe poursuit ses efforts visant à stabiliser sa situation financière en pilotant minutieusement ses charges et en faisant preuve d'agilité et de flexibilité dans la gestion de ses infrastructures. Par ailleurs, le Groupe ADP conserve une trésorerie solide lui assurant un niveau de liquidité satisfaisant. Le groupe confirme ses hypothèses de trafic et ses prévisions et anticipe un retour au niveau de trafic de 2019 à Paris entre 2024 et 2027. Dans ce contexte, l'objectif d'un ratio dette financière nette6/EBITDA7 de 6x à 7x d'ici fin 2022 est maintenu."

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !