»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/08/2018 à 10h57 Nokia +0,33% 4,610€
  • NOKIA - FI0009000681
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Activité en baisse mais marges en hausse pour Nokia

Activité en baisse mais marges en hausse pour Nokia
Activité en baisse mais marges en hausse pour Nokia
Crédit photo © Nokia

(Boursier.com) — Les résultats du premier trimestre de Nokia sont contrastés : d'un côté l'activité recule, grevée par un marché difficile dans les réseaux mobiles, de l'autre les marges augmentent. Le management a indiqué que les synergies avec Alcatel-Lucent seront plus élevées et plus rapides que prévu.

Le groupe, désormais renforcé des actifs d'Alcatel-Lucent, a réalisé un chiffre d'affaires de 5,6 milliards d'euros au terme du premier trimestre 2016, en baisse de -9% en glissement annuel. La marge brute a cependant été relevée de 36,9 à 39,4% et le résultat opérationnel de 25% à 345 millions d'euros. Compte tenu des éléments exceptionnels, le trimestre se solde par une perte nette de -613 ME. Le consensus tablait sur un chiffre d'affaires de 5,76 MdsE, mais sur une moindre marge brute, 37,4%. Le groupe a souffert d'une contraction de -8% à 5,18 MdsE de sa division réseaux, dont -12% pour la branche Ultra Broadband et +1% pour la branche IP Networks. Nokia Technologies est en baisse de -27% à 198 ME.

Synergies revues en hausse

Pour le PDG Rajeev Suri, les résultats du premier trimestre illustrent tout l'intérêt du rapprochement avec Alcatel-Lucent. Le dirigeant est ainsi particulièrement satisfait de l'amélioration de la rentabilité sur un trimestre traditionnellement faible, dans un contexte d'intégration qui n'est jamais facile à gérer. Et s'il se dit déçu par la contraction de l'activité, c'est pour mieux souligner qu'elle est principalement due aux réseaux mobiles, pour lequel l'environnement difficile n'est pas vraiment une surprise. Nous avions indiqué lors de la publication de nos résultats 2015 que nous nous attendions à des trous d'air en 2016 sur le marché mobile, et nous continuons à le penser, explique le dirigeant. Nokia table sur une marge opérationnelle non-IFRS 2016 dépassant 7% dans sa division réseaux. En parallèle, le CEO estime que les synergies avec Alcatel-Lucent seront plus importantes et plus rapides que dans le projet initial.

Nokia vise désormais plus de 900 ME de synergies de coûts à l'horizon 2018 en année pleine (contre "environ 900 ME" précédemment)

Dans un communiqué distinct, Alcatel-Lucent a également publié ses trimestriels sur une base solitaire, qui laissent entrevoir un chiffre d'affaires de 3,02 MdsE, en baisse de -7% en glissement annuel. Le groupe a lui aussi été affecté par la contraction des réseaux mobiles, alors que les réseaux fixes et les réseaux IP sont en progression.

©2016-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com