Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 27/11/2020 à 17h35 Actia Group -1,81% 2,720€

Actia : réagit bien

Actia : réagit bien
Actia : réagit bien
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Actia grimpe de près de 4% à 2,43 euros ce jeudi. Pour le 3ème trimestre 2020, le chiffre d'affaires consolidé du groupe est ressorti à 104,4 ME, en hausse de 23% par rapport au 2ème trimestre 2020, le plus impacté par la crise sanitaire.
Sur 9 mois, le recul du chiffre d'affaires est ramené à 19,7%, à 306,4 ME, en ligne avec les attentes du Groupe qui vise d'atteindre un chiffre d'affaires annuel en baisse d'environ 15% par rapport à 2019 et une reconstruction du résultat opérationnel au 2ème semestre 2020.

Au 3ème trimestre, comme au 1er semestre, aucun contrat n'a été perdu ou suspendu et seule la baisse d'activité des clients continue d'impacter les volumes de ventes. Toutefois, dans un contexte économique mondial affaibli, en particulier pour les industries automobile et aéronautique, la résilience des clients et la réactivité d'ACTIA permet d'atténuer les effets de la crise. Les ventes des filiales à l'étranger ressortent à 60,5 ME et le chiffre d'affaires des sociétés françaises s'élève à 43,9 ME. 72,5% du chiffre d'affaires du Groupe au 3ème trimestre a été réalisé à l'international (vs. 76% au T3 2019) traduisant en particulier la baisse des volumes des clients, notamment en Suède, et l'effet de base du contrat égyptien.
Le chiffre d'affaires en France est en hausse annuelle de +3,7%, sur ce 3ème trimestre, soutenu par la dynamique commerciale des activités Télécom.

Le groupe reste focalisé sur la reprise de ses activités et toutes les équipes sont au travail. ACTIA poursuit activement ses opérations commerciales dans le cadre d'appels d'offres répondant à ses objectifs de croissance à long terme et convoite des opportunités à court terme. Des succès commerciaux ont été enregistrés, notamment dans le diagnostic automobile, métier originel d'ACTIA.

Adaptation en cours

Suite aux évolutions récentes de la crise sanitaire, le groupe s'organise pour maintenir son activité dans l'ensemble de ses structures, avec des plans d'adaptation locaux. A ce jour, les trois sites de production (France, Tunisie, États-Unis) fonctionnent quasiment normalement, le site américain construisant sa montée en puissance (ouverture en 2019). Exception faite de quelques très rares déplacements impératifs pour le respect des engagements contractuels, l'ensemble du personnel est opérationnel en télétravail ou sur sites en fonction des contraintes locales et dans un très strict respect des gestes barrières. Le Groupe, qui reste très vigilant sur les approvisionnements et les process logistiques à l'international, maintient les objectifs financiers communiqués à l'issue des résultats du 1er semestre, soit une baisse estimée du chiffre d'affaires d'environ 15% par rapport à 2019 et une reconstruction du résultat opérationnel au 2ème semestre 2020.

Les adaptations de la stratégie commerciale et les mesures d'économies continuent d'être mises en place, en particulier dans le domaine de la 'R&D' où la priorité est donnée aux programmes de développement des clients, sans entamer la capacité d'innovation à moyen terme. L'appel à des ressources extérieures au groupe reste réduit au minimum. Actia entend s'adapter aux changements actuels et à venir : la situation de chaque entité est évaluée au cas par cas, en tenant compte des carnets de commandes, de la capacité à générer de nouvelles opportunités commerciales et de l'évolution anticipée des marchés adressés. Concernant les capacités de financement et les bris de covenants 2020, les discussions avec les partenaires bancaires restent bien orientées et la perspective d'allongement de la durée des PGE, utilisés à 45 % de l'enveloppe autorisée, permet de conserver, le cas échéant, des marges de manoeuvre.

Le groupe, largement diversifié et internationalisé, se mobilise pour faire avancer les contrats signés ou en cours de signature, et les projets de 'R&D' les plus porteurs, afin de préparer la sortie de crise dans les meilleures conditions et bénéficier de son positionnement sur les marchés de la mobilité et des télécommunications dont le potentiel à long-terme reste intact... "Suite à l'ajustement de notre scénario (MOC 2020 -2,4% vs -2,1% précédemment), nous abaissons légèrement notre TP de 2,4 euros à 2,3 euros" commente Portzamparc qui souligne que malgré des perspectives encourageantes et une faible valorisation, "la question du financement moyen terme nous incite à la prudence et à maintenir notre opinion Conserver".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !