»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/03/2019 à 17h35 Actia Group -2,17% 3,835€
  • ATI - FR0000076655
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Actia : forte hausse du chiffre d'affaires au T4

Actia : forte hausse du chiffre d'affaires au T4
Actia : forte hausse du chiffre d'affaires au T4
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires d'Actia du 4ème trimestre s'établit à 14 ME, en hausse de 27,6% par rapport au 4ème trimestre 2017. La forte croissance reflète la montée en puissance des nouveaux contrats Automotive et la concrétisation d'un important contrat dans les Télécommunications.

Sur 2018, le chiffre d'affaires ressort à 476,5 ME, en progression de 10% témoignant de la capacité d'Actia à mettre en oeuvre de nouveaux relais de croissance pour poursuivre son développement dans l'électronique de pointe au service d'industriels exigeants.

Au 4ème trimestre, les ventes des filiales à l'étranger ressortent à 71,7 ME (+13%). Le chiffre d'affaires des sociétés françaises, qui englobe un nouveau contrat export Télécommunications significatif, s'élèvent à 74,3 ME, en croissance de 45,8%. Les clients à l'international représentent 75,3% du chiffre d'affaires du trimestre, soit 72,8% sur l'ensemble de l'année. En 2018, le chiffre d'affaires des filiales étrangères progresse de 4,6%, soutenue par la croissance de l'activité en Suède, en Belgique et aux États-Unis.

L'activité Automotive génère 79,6% du chiffre d'affaires trimestriel du Groupe et affiche une croissance de 13,8% au titre du 4ème trimestre. Les activités OEM (79,1% du CA Automotive), soutenues par la progression des ventes de certains clients, bénéficient de la montée en puissance des nouveaux contrats, en particulier dans le domaine des poids lourds et des véhicules spéciaux. Après une année 2017 stable, du fait de mises au point industrielles, l'activité liée aux véhicules électriques et, en particulier, la fourniture de batteries tractée par le Battery Management System (BMS), progresse de 64,5%, s'inscrivant en véritable relais de croissance pour le Groupe. Les activités Aftermarket (9,3% du CA Automotive) sont ralenties dans l'attente du déploiement de la nouvelle génération de boitiers télématiques pour la gestion de flottes tandis que le Contrôle Technique a bénéficié des évolutions réglementaires de fin d'année en France, permettant de stabiliser globalement l'activité par rapport à 2017.

Sur l'année 2018, l'activité Automotive (87,7 % du CA) enregistre une croissance de 6,1% pour s'établir à 418,1 ME, atteignant de nouveau un plus haut historique. Avec un marché des composants qui est resté sous forte tension, Actia a réalisé des avancées significatives, notamment dans le domaine des batteries intelligentes et du ferroviaire, deux relais de croissance à long terme privilégiés ces dernières années.

L'activité Télécommunications représente 20,4% du chiffre d'affaires trimestriel du Groupe, soit 29,8 ME. Elle enregistre une croissance de 143,7% sur ce trimestre, en ligne avec l'accélération attendue par le Groupe qui a démarré en fin d'année un important contrat dans les SATCOM pour l'Égypte.

En 2018, l'activité ressort à 58,3 ME, en hausse de 49,7%, portée par les succès commerciaux dans l'énergie, le ferroviaire et le démarrage du nouveau contrat dans les SATCOM. Cette nouvelle dimension des activités Télécommunications concrétise la stratégie du Groupe qui s'est donné les moyens, depuis plusieurs années, de renforcer son offre et d'accompagner une clientèle de plus en plus internationale. La convergence des télécommunications et de l'industrie des transports est une tendance désormais établie, qui représente un potentiel de création de valeur à long terme pour le Groupe.

PERSPECTIVES

Actia a dépassé en 2018 son objectif de croissance modérée, fort d'une activité portée par le succès des ventes d'un client, la progression régulière des métiers historiques et la montée en puissance de nouveaux contrats et relais de croissance, tant dans l'Automotive que dans les Télécommunications.

Concernant ses résultats, Actia attend toujours la reconstruction du résultat opérationnel au 2ème semestre par rapport au 1er mais la profitabilité annuelle restera à un niveau nettement inférieur à celle de 2017 en liaison avec la répartition des marges des nouveaux contrats qui monteront en puissance progressivement. En effet, à ce stade, les ressources allouées pour permettre le démarrage d'un nouveau cycle de croissance, couplées aux tensions qui perdurent sur le marché des composants, limitent actuellement la progression de la rentabilité. La montée en puissance progressive des nouveaux contrats, ainsi que les mesures prises pour mieux résister aux problématiques d'approvisionnement devraient commencer à produire leurs effets. La hausse du BFR liée à l'activité ainsi que les investissements immobiliers auront un impact sur le niveau d'endettement, sans que cela ne crée de tensions sur la situation financière du Groupe. La valorisation au 31 décembre des instruments de couverture de change étant cette année favorable, le résultat net est attendu en légère hausse.

Pour 2019, Actia qui table sur une nouvelle croissance de ses ventes, est confiant dans sa capacité à bénéficier de leviers d'amélioration de sa rentabilité opérationnelle.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com