»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/10/2018 à 17h35 AccorHotels -0,05% 41,300€

AccorHotels : une activité robuste au S1

AccorHotels : une activité robuste au S1
AccorHotels : une activité robuste au S1
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — AccorHotels publie un volume d'affaires de 8,9 MdsE, en hausse de 10,3% hors effet de change au S1. Le Chiffre d'affaires est de 1.459 ME, en hausse de 8% à pcc. L'Excédent brut d'exploitation s'établit à 291 ME, en hausse de 4,2% à pcc. Le Résultat net est de 2.179 ME suite à l'ouverture du capital d'AccorInvest.

L'objectif d'excédent brut d'exploitation 2018 se situe entre 690 et 720 millions d'euros.

Sébastien Bazin, PDG de AccorHotels, a déclaré : Au cours du premier semestre 2018, AccorHotels a poursuivi la transformation profonde de son modèle, avec la cession de la majorité du capital d'AccorInvest, l'intégration de Mantra en Australie, de Mantis en Afrique du Sud, et l'acquisition de Gekko en France. Au second semestre, Mövenpick au Moyen Orient, Atton en Amérique du Sud et sbe aux Etats-Unis rejoindront notre réseau, nous permettant encore de consolider nos parts de marchés, et la vaste gamme de choix offerte à nos clients. Parallèlement, le Groupe affiche de bonnes performances opérationnelles, avec des résultats solides au premier semestre, et une croissance organique record, avec 20.000 chambres ouvertes sur la période. Aujourd'hui, AccorHotels opère plus de 4.500 hôtels et 650.000 chambres, dont une majorité hors Europe. Riche d'un pipeline fortement consolidé, le Groupe bénéficie de perspectives solides, et maintient le cap de ses objectifs à moyen terme".

Au 30 juin 2018, la marge brute d'autofinancement diminue à 235 millions d'euros, contre 252 millions d'euros au 30 juin 2017. Les investissements récurrents, qui intègrent les investissements digitaux et informatiques d'HotelServices, ainsi que la maintenance et les investissements de développement des Actifs Hôteliers, principalement liés au périmètre d'Orbis, s'élèvent à 60 millions d'euros, contre 66 millions d'euros au 30 juin 2017.

La variation de besoin en fond de roulement (incluant la variation des actifs et passifs sur contrats) est positive et s'établit à 22 millions d'euros. En conséquence, le cash-flow récurrent progresse au 30 juin 2018 à 196 millions d'euros, contre 122 millions d'euros à fin juin 2017. L'endettement net du Groupe devient négatif, avec une situation de cash positif de 985 millions d'euros, liée notamment aux acquisitions nettes des cessions du semestre pour un montant de 949 millions d'euros, au dividende payé aux actionnaires pour 317 millions d'euros, largement compensés par l'impact cash de la cession de 57,8% d'AccorInvest pour un montant de 4,6 milliards d'euros.

Au 30 juin 2018, le coût moyen de la dette du Groupe s'établit à environ 2%. Le 2 juillet 2018, AccorHotels a signé une nouvelle ligne de crédit bancaire de 1,2 milliard d'euros associant la marge à la performance du Groupe en matière environnementale, sociale et de gouvernance (ESG). Enfin, comme annoncé le 27 février dernier suite à l'annonce de la signature du projet de cession de la majorité du capital d'AccorInvest, le Groupe confirme son intention de mettre en oeuvre rapidement un programme de rachat d'actions qui porterait sur un maximum de 1,35 milliard d'euros.

Objectif d'excédent brut d'exploitation pour 2018
Sur la base des éléments suivants :
-une activité solide dans l'ensemble des marchés au 1er semestre 2018,
-un développement organique supérieur à 42 000 chambres à fin 2018,
-une croissance ralentie des Nouvelles Activités en 2018, avec un objectif d'équilibre maintenu pour 2019,
-un impact positif des acquisitions annoncées récemment (Mövenpick & Atton) en soutien de l'activité du second semestre 2018,

Le Groupe prévoit pour l'année 2018 un excédent brut d'exploitation compris entre 690 millions d'euros et 720 millions d'euros.

Air France-KLM

Le 3 juin dernier, dans le cadre de sa stratégie visant à enrichir sa gamme de services dans l'univers du voyage, AccorHotels a indiqué mener des réflexions sur la mise en place d'une alliance avec Air France-KLM. Ces réflexions incluaient l'éventualité d'une prise de participation minoritaire au capital d'Air FranceKLM, aux côtés de co-investisseurs français et européens. AccorHotels reste convaincu du fort potentiel de création de valeur d'une association renforcée entre hôteliers et partenaires aériens. Cependant le groupe considère que les conditions nécessaires pour une prise de participation minoritaire dans Air France KLM ne sont pas réunies à ce stade, et a par conséquent décidé de ne pas poursuivre l'étude de ce projet...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com